Transferts douteux à l'OM : Didier Deshamps visé aussi par l'enquête

Transferts douteux à l'OM : Didier Deshamps visé aussi par l'enquête©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 17 avril 2016 à 11h42

Le juge chargé de l'affaire des transferts douteux à l'OM se pose des questions sur le cas Didier Deschamps. Son départ de l'OM en juillet 2012 a fait l'objet en décembre 2015 d'une ordonnance de commission d'expert rapporte le JDD.
Est-ce que le départ de Didier Deschamps de l'OM en 2012 a été entaché d'un recel d'abus de biens sociaux ? C'est en tout cas, la question que se pose le juge Guillaume Cotelle.

Chargé de l'enquête sur les transferts douteux à l'OM, il a demandé, le 7 décembre 2015, une ordonnance de commission d'expert visant le sélectionneur actuel de l'Équipe de France. Objectif pour le magistrat : connaître son salaire mensuel, ses évolutions contractuelles et d'éventuelles indemnités versées par le club phocéen à Didier Deschamps. Et/ou inversement. Car selon les informations de l'hebdomadaire citant une source, c'est bien l'entraîneur passé par Monaco et la Juventus qui aurait dû verser des indemnités à son club en cas de départ avant 2013. Une source interne au club affirme que c'est l'exact inverse qui s'est produit : "Deschamps au lieu de verser l'indemnité qu'il aurait dû verser est parti avec de l'argent".


Une suite judiciaire en pointillés


Vincent Labrune a confirmé cette information lors de son interrogatoire : Didier Deschamps et son staff sont partis avec 900 000 euros d'indemnités, car ce dernier "ne voulait pas démissionner" selon l'actuel président de l'OM. Vincent Labrune qui affirme, par ailleurs, ne pas avoir participé aux discussions autour du départ du champion du monde 1998. Y a-t-il d'autres sommes qui ont été versées? Cet accord entre les deux parties était-il une manière de contourner leur engagement contractuel ? Autant de questions qui, pour l'instant, restent sans réponse. Le juge Guillaume Cotelle n'a toujours pas reçu d'après le JDD, les conclusions du résultat de l'expertise. Si les soupçons se confirment, il pourrait convoquer Didier Deschamps d'ici l'Euro qui s'ouvrira le 10 juin.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU