Serge Aurier défraie encore la chronique

Serge Aurier défraie encore la chronique©Panoramic

6Medias, publié le lundi 13 mars 2017 à 20h00

Décidément, Serge Aurier n'en finit plus de faire couler de l'encre. Dernière polémique en date : son entrée en jeu lors de Lorient-PSG dimanche soir.

À la 73e minute de la rencontre, Unai Emery décide de remplacer Thomas Meunier, blessé, par l'Ivoirien.

Le début d'une interminable attente. En effet, Serge Aurier n'était pas du tout prêt. Sans crampons, ni short, ni maillot, l'arrière droit du PSG plus de huit minutes à se préparer, pour finalement entrer en jeu à la 81e minute. Sous le regard médusé de ses coéquipiers, Serge Aurier ne s'est pas pressé, enfilant même son short à l'envers et prenant le temps de lacer ses chaussures et d'enlever son bracelet. L'Ivoirien n'avait visiblement pas une folle envie de fouler la pelouse.

Une attitude qui a particulièrement agacé le staff parisien. Si Unai Emery a tenu à minimiser l'affaire, Patrick Kluivert est quant à lui monté au créneau. "Je ne vais pas en parler avec lui. Mais ce n'est pas normal de mettre autant de temps. Tout le monde doit être prêt si l'entraîneur a besoin de vous", a-t-il estimé.

L'ancien sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech, a fermement condamné l'attitude de Serge Aurier. "Ce n'est pas le malaise du club, c'est le malaise d'Aurier. Cela révèle quelque chose de profond sur son comportement. C'est révélateur d'un malaise, d'un caprice. Il les a déjà plantés l'an passé avec l'histoire de Periscope, il recommence. Le problème, il est entre lui et l'entraîneur. Aurier ne joue pas et il ne l'admet pas. Ce n'est pas un exemple qu'il donne aux jeunes. En plus, il met en péril toute l'équipe. Et quelques jours après la défaite contre Barcelone, c'est encore plus grave !", estime le consultant d'Europe 1.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU