Quand Eden Hazard choque les Anglais

Quand Eden Hazard choque les Anglais©Reuters
A lire aussi

6medias, publié le jeudi 10 mars 2016 à 20h06

L'ancien Lillois a créé la polémique en échangeant son maillot avec Di Maria à la mi-temps du match entre Chelsea et le PSG.
"L'échange de la honte". Les mots en Une du Sun ce jeudi 10 mars en disent long sur l'importance accordée au geste d'Eden Hazard.

Mercredi, alors que l'arbitre siffle la mi-temps du match entre les Blues et le PSG, le Belge échange son maillot avec Angel Di Maria.
Un geste qui pourrait sembler banal à première vue, mais qui a été interprété par les fans londoniens comme un manque de respect envers le club. D'autant plus que le joueur avait déclaré dans les médias il y a quelques semaines qu'il était "difficile de dire non au PSG". La trahison n'est donc pas loin. Une attitude qui a valu au Diable Rouge d'être conspué lors de son remplacement à Stanford Bridge à la 77e minute.
Particulièrement brillant la saison dernière et élu meilleur joueur du championnat anglais 2014-2015, le joueur n'est désormais plus que l'ombre de lui-même sur le terrain. De là à interpréter un manque d'implication par une envie d'ailleurs...

Un transfert imminent ?

Je ne l'ai pas vu, mais ce serait trop facile de dire que je ne suis pas au courant" a déclaré son entraîneur en conférence de presse. "Il n'aurait pas dû faire ça, même si dans certains pays, cela est courant de faire un échange de maillot à la pause.  "Si je vais lui en parler? Oui, mais je pense que ce n'est pas un vrai problème, ni pour moi ni pour eux. Je n'ai pas envie de donner trop d'importance à cela", a ajouté Guus Hiddink.
Insuffisant pour éteindre l'incendie. "Sa disgrâce est dramatique, a estimé l'ex-joueur Ray Wilkins à la radio anglaise. Lors des derniers matches, il est apparu que le coeur n'y était plus. Ce serait mieux que le club se sépare de lui. Car si l'envie n'est plus là, pourquoi rester?", a-t-il ajouté, comme le cite le Huffington Post. De quoi ravir les fans du PSG

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU