PSG-OM : Paris rappelle à Payet qu'il a la mémoire courte

PSG-OM : Paris rappelle à Payet qu'il a la mémoire courte©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 25 février 2018 à 10h15

Dimitri Payet a la mémoire courte, mais le Paris-Saint-Germain n'a pas manqué de la lui rafraichir. En conférence de presse, samedi 24 février, à la veille du match opposant le PSG à l'OM, dimanche soir, le joueur marseillais a tressé les louanges de son club, égratignant au passage le rival francilien.

"Je ne les juge pas, mais je l'ai déjà dit, s'il y a un point où je ne les envie vraiment pas, c'est que j'évolue aujourd'hui dans le plus grand club français, et surtout dans une équipe...



On l'a encore vu récemment, jouer en équipe, c'est beaucoup mieux que d'aligner des individualités", a lancé Dimitri Payet, manière de critiquer le jeu parisien. Mais c'était sans compter sur la répartie du club de la capitale, qui a simplement relayé sur Twitter l'interview du Marseillais accompagné de deux symboles laissant entendre que Dimitri Payet retournait sa veste. Car le joueur de 30 ans avait ardemment milité pour rejoindre le PSG en janvier 2011, alors qu'il évoluait encore à l'AS Saint-Etienne. "Ma décision est prise... Je ne pense qu'à Paris", avait-il alors déclaré dans le journal L'Équipe. Il était alors sans doute loin d'imaginer qu'il porterait un jour la tenue du rival marseillais.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
70 commentaires - PSG-OM : Paris rappelle à Payet qu'il a la mémoire courte
  • paris ne sera jamais un grand

    club

  • paris ne sera jamais un grang club

  • La ou il a raison , c'est qu'il joue dans le plus grand club Français , cela ne fait aucun doute . Pour le reste je vous l'accorde il pousse un peut

  • Comme beaucoup de footeux gagne beaucoup d'argent mais pas grand chose dans le cervelle.

  • Si le football français était un volcan Marseille serait son cratère , Paris peut faire et gagner tout ce qu'il veut il n'atteindra jamais la ferveur populaire qu'engendre Marseille j'ai bien dis JAMAIS