PSG : "l'incroyable défi" de Jean-Michel Aulas

PSG : "l'incroyable défi" de Jean-Michel Aulas©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 01 septembre 2016 à 21h07

C'est une promesse qui parait à première vue difficile à croire. Jean-Michel Aulas, emblématique président de l'Olympique Lyonnais, s'est pourtant engagé à ne plus du tout s'exprimer publiquement au sujet de son grand rival, le Paris Saint-Germain.

Il a en effet été rappelé à l'ordre lors du conseil d'administration de la Ligue après ses propos des dernières semaines sur l'inégalité causée en Ligue 1 par le soutien du Qatar au PSG. Il a également dû s'engager auprès des autres présidents de clubs à ne plus partager son opinion de façon publique. Si le président de l'OL a régulièrement ramené le sujet sur le tapis depuis la prise de pouvoir du fonds qatari QSI dans le club parisien, une série de tweets envoyés début août a particulièrement fait polémique.



Peu avant la large défaite lyonnaise face au PSG lors du trophée des Champions, Jean-Michel Aulas s'est ainsi une nouvelle fois élevé contre ce qu'il estime être un manque flagrant d'équité au sein de la Ligue 1, jugeant que le soutien d'un Etat à un club annihile toute compétition, nuit à sa compétitivité et à sa valeur. Reste à savoir si le président lyonnais saura garder, quoi qu'il advienne, sa langue dans sa poche.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
108 commentaires - PSG : "l'incroyable défi" de Jean-Michel Aulas
  • Aulas n'a pas compris pour la FFF et la ligue, ON NE TOUCHE PAS AU KATARIS

  • Aulas n'

  • entouré par la racaille des Gigi ,Zubulu et Sinedie Aulas met le feu à chaque rencontre puis se pose en victime

  • n importe quoi toujours creer la polemique

  • Il devrait demander l'exclusion de Monaco aussi.