PSG-Barça : la guerre est déclarée ?

PSG-Barça : la guerre est déclarée ?©Panoramic

6Medias, publié le lundi 27 août 2018 à 16h45

Selon la presse catalane, la tension serait montée d'un cran ces dernières semaines entre le PSG et le Barça. En cause, le cas Rabiot notamment, qui cristallise les tensions.

La guerre est-elle déclarée entre le FC Barcelone et le Paris Saint-Germain ? Selon la presse catalane relayée par BFM Sport, les deux clubs auraient en effet atteint un point de non-retour ces derniers jours.

Ce lundi 27 août, le quotidien Sport titrait en tout cas "Guerra total Barça-PSG" ("Guerre totale Barça-PSG"), avec comme illustrations, d'un côté Ivan Rakitic le milieu croate du club catalan, et de l'autre, Adrien Rabiot, le milieu parisien. Ces deux joueurs sont au cœur d'une lutte d'influence depuis quelque temps, et ce à quatre jours de la fermeture du mercato estival.

Une brouille qui dure depuis l'été dernier et l'arrivée de Neymar au PSG pour 222 millions d'euros, ainsi que le transfert avorté du milieu italien Marco Verratti à Barcelone. À l'époque, l'Italien révélait que la situation avait été "un peu difficile" à vivre pour lui.

Pratiques douteuses ?

Alors, la Une de Sport serait-elle un peu exagérée ? Si la proximité du quotidien espagnol envers les Catalans n'est plus à prouver, il semble détenir quelques informations. Ainsi, le Paris Saint-Germain serait très agacé par les procédés du club de Lionel Messi envers Adrien Rabiot. Barcelone aurait contacté le joueur à plusieurs reprises sans l'aval du PSG, une pratique interdite par le règlement de la FIFA. Le club parisien qui pourrait ainsi saisir l'instance si cela continuait d'ici vendredi, date de clôture du mercato, croit savoir Sport.

Par ailleurs, les contacts établis par le PSG avec Ivan Rakitic seraient une réponse directe au club espagnol. Cependant, le récent finaliste de la Coupe du Monde aurait pourtant décidé de rester en Catalogne cette année. Pour Rabiot, l'affaire n'est pas terminée, un flou qui entretient, un peu plus, le trouble entre les deux camps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.