Pris à partie par des parents, un arbitre se fait justice lui-même

Pris à partie par des parents, un arbitre se fait justice lui-même©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 12 février 2018 à 11h00

Une rencontre de football en catégorie U13 a donné lieu à une scène surréaliste après le match, au stade de la Lauvette près de Nice (Alpes-Maritimes). Un arbitre, victime de reproches répétés lors de la partie, aurait décidé de s'en prendre physiquement aux parents de joueurs, comme le rapporte Nice-Matin.

Arbitre, un métier ingrat ? Régulièrement cibles de noms d'oiseaux et de sifflets descendant des tribunes, les arbitres mènent la vie dure sur les terrains professionnels...

comme de matchs de jeunes. Pris à partie par des parents présents, un arbitre de match de jeunes U13 dans les Alpes-Maritimes, en aurait fait l'amère expérience. Avant de décider de se faire justice lui-même.

C'est ce que rapporte Nice-Matin, qui mentionne une scène surréaliste sur le terrain de la Lauvette, près de Nice. Pointé ouvertement du doigt par des parents, l'arbitre a d'abord eu une explication verbale avec les principaux intéressés. Mais à l'issue du match, où a débuté une autre rencontre, l'arbitre a quitté le stade avant de revenir une demi-heure plus tard avec une quinzaine de jeunes. Objectif : en découdre avec ceux qui l'avaient conspué quelques minutes plus tôt. S'en suit une altercation musclée, où plusieurs coups de poing ont été assénés sur des parents, femmes et hommes. Aucune blessure grave n'est à déplorer, indique le quotidien régional.

De quoi indéniablement faire penser à l'affaire Chapron, cet arbitre de Ligue 1 coupable d'un tacle lors du récent Nantes - PSG. Le District Côte-d'Azur de football envisage de vérifier les faits, avant de sévir. Si ceux-ci sont avérés, la carrière de ce jeune arbitre semblerait prendre fin. Une plainte pourrait même être déposée par les instances départementales pour "atteinte à l'image" du football.

Cet incident intervient dans un contexte tendu pour le football amateur azuréen. Depuis le début de saison, plusieurs cas de violences contre les arbitres ont été signalés. La dernière en date remontant au dimanche 4 février, où deux arbitres ont été violemment pris à partie par des joueurs.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU