Nouveau revers pour Zlatan Ibrahimovic

Nouveau revers pour Zlatan Ibrahimovic©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 20 août 2018 à 20h10

Arrivé en mars dernier aux États-Unis, Zlatan Ibrahimovic n'en finit pas de briller avec son club du Los Angeles Galaxy. Un succès beaucoup moins florissant pour sa marque, qui a fait faillite, relate l'Équipe.

Zlatan marche sur l'eau depuis son arrivée, fin mars dernier, aux États-Unis dans le club des Los Angeles Galaxy.

L'attaquant suédois empile but sur but (déjà 15 en 19 rencontres), et tient son équipe à bout de bras depuis plusieurs semaines. Mais l'ancienne star du Paris-Saint-Germain connaît quelques déboires sur le plan des affaires. En effet, selon l'Équipe, sa marque de sport "A-Z" va disparaitre après avoir fait faillite. Le quotidien français cite son confrère suédois, Dagens Industri, qui évoque des pertes de 20 millions d'euros sur les deux dernières années (210 millions de couronnes suédoises). Dans cette affaire, Zlatan Ibrahimovic est associé à un partenaire norvégien, Norske Varner, qui a expliqué les contours de son désengagement après ce bilan financier peu favorable. "Malgré une croissance solide en 2017, les investissements au niveau européen sont devenus trop chers", explique la société dans un communiqué.



Échec personnel

Pour Zlatan Ibrahimovic, cet arrêt précoce est un nouveau coup dur. "A-Z", comprendre "Amateur to Zlatan", avait pour but, à sa création en 2016, de rendre les vêtements de sport plus abordables aux passionnés, rappelle l'Équipe. "Quand je me suis retrouvé libre de tout contrat avec les autres marques, on m'a proposé de lancer une marque de sportswear. (...) C'est un rêve d'enfant qui se réalise", disait-il au lancement de "A-Z" il y a deux ans.
Un rêve qui prend fin subitement, comme ce fut le cas pour l'application "Zlatan Unplugged", développée par la société Mikz. Elle devait montrer le quotidien du footballeur mais, comme "A-Z", elle n'avait tenu que deux ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.