Mondial 2010 : ce qu'a vraiment dit Anelka à Domenech

Mondial 2010 : ce qu'a vraiment dit Anelka à Domenech©Panoramic

6Medias, publié le lundi 04 juin 2018 à 11h43

Dans son documentaire "Sélectionneurs" diffusé dimanche, Canal + est revenu sur l'épisode Knysna. L'occasion pour Raymond Domenech de donner sa version des faits.

Les années passent et les versions divergent.

Dans un documentaire diffusé dimanche soir sur Canal +, Raymond Domenech a tenu à rétablir la vérité sur le fiasco Knysna, et plus particulièrement sur l'altercation qu'il a eue avec Nicolas Anelka à la mi-temps du deuxième match de poules face au Mexique. Le 19 juin 2010, en plein Mondial en Afrique du Sud, le journal L'équipe rapporte en Une les propos soi-disant tenus par l'attaquant tricolore envers son sélectionneur "Va te faire enculer sale fils de pute".



Des propos totalement erronés selon Raymond Domenech. "Dans un vestiaire, on a des explications. Mais il n'a pas dit ce qui a été écrit dans les journaux, c'est une certitude. À la mi-temps, je lui dis : 'Nico, ce que je veux, c'est que tu ailles dans la profondeur. On est 10 sur le banc, on a tous vu que tu n'y allais pas'. 'Oui mais c'est toujours moi'. 'Oui, c'est bien toi qui joues là'. Là, il a ses chaussures à la main. En se tournant et en jetant ses chaussures, il dit : 'Tu n'as qu'à la faire, ton équipe de merde'. Je lui ai dit : 'Tu as raison, tu sors'. Je dis à Gignac de s'échauffer'", raconte dans le documentaire de Canal + l'ancien sélectionneur des Bleus.

Une attitude qui a profondément vexé Raymond Domenech. "Le truc qui m'avait vexé, c'est qu'il m'a tutoyé. Pour moi, c'est un manque de respect de la fonction. Je suis sélectionneur, il est joueur. Quelqu'un qui m'a toujours vouvoyé me tutoie devant les copains. Il a cassé le rapport qu'il y avait. C'était fini, il n'y avait pas de débat".

La suite, on la connaît. Nicolas Anelka est prié de quitter le groupe, exclu par la Fédération. Le reste de l'équipe décide alors de faire grève en refusant de descendre du bus pour aller s'entraîner. Raymond Domenech est alors contraint face aux caméras de lire un communiqué de ses joueurs expliquant leurs motivations. Le 22 juin 2010, les Bleus sont éliminés de la Coupe du Monde après une nouvelle défaite face au pays hôte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.