Lilian Thuram met un genou à terre pour soutenir les sportifs américains qui défient Trump

Lilian Thuram met un genou à terre pour soutenir les sportifs américains qui défient Trump©Panoramic
A lire aussi

Source : Huffington Post, publié le samedi 30 septembre 2017 à 12h00

L'ancien défenseur de l'équipe de France de football Lilian Thuram a mis genou à terre ce vendredi 29 septembre en Suède en signe de solidarité avec les sportifs américains qui défient Donald Tump et dénoncent à travers ce geste les violences policières contre les Noirs, comme le montre notre vidéo en tête d'article.

"Nous devons tous être solidaires de ces athlètes, de ces chanteurs, chanteuses aux États-Unis, et solidaires contre les inégalités, contre les injustices", a déclaré le champion du monde 1998, honoré ce même jour à Stockholm pour son engagement contre le racisme.

"Il y a un problème racial (aux États-Unis), une certaine inégalité qui est liée au passé, mais ça ne concerne pas que les États-Unis. Nous sommes ici en Suède, ça concerne malheureusement la Suède, ça concerne la France", a-t-il ajouté.

Lilian Thuram, 45 ans, s'est agenouillé à l'Hôtel de ville de Stockholm au moment où, avec d'autres personnalités, il était fait docteur honoris causa de l'université de Stockholm au titre de président de la fondation qui porte son nom. La salle a chaleureusement applaudi l'ancien joueur.



Depuis sa création en 2008, la Fondation Lilian Thuram mène de nombreuses actions de sensibilisation aux questions d'égalité et de tolérance auprès des jeunes. "Les sportifs ont toujours été au premier plan de cette dénonciation des inégalités. Ce qui se passe aujourd'hui aux États-Unis, c'est une répétition de l'Histoire", a-t-il dit.

Un bras de fer oppose le président Donald Trump à des joueurs du championnat de football américain (NFL), mais aussi de basket et de base-ball, à qui ils reprochent de ne pas respecter l'hymne national. Le président américain a appelé les amateurs à boycotter les équipes dont les joueurs ne respectent pas l'hymne national, appel auquel des joueurs de la NFL ont répondu ce week-end en posant massivement un genou à terre en début de match.

Certains joueurs noirs ont également levé le poing, imitant le geste des deux athlètes afro-américain gantés durant les jeux Olympiques de 1968.

L'origine du genou à terre remonte à l'été 2016, lorsque l'ancien "quarterback" des San Francisco 49ers Colin Kaepernick l'avait effectué - et provoqué un scandale national - pour protester contre les meurtres de plusieurs Noirs abattus par des policiers blancs.

 
177 commentaires - Lilian Thuram met un genou à terre pour soutenir les sportifs américains qui défient Trump
  • avatar
    david6857  (privé) -

    J'ai du mal à comprendre pourquoi Thuram désire intervenir sur le sujet. Il me semble qu'il n'est pas américain , il n'a donc pas investir dans la politique de ce pays.
    Maintenant certaines réactions racistes ne devraient n'ont pas de place sur ce forum. Tout comme le fait que Thuram pourrait s'abstenir de vouloir joueur le rôle de donneur de leçons . C'est surtout nos médias qui devraient éviter de mettre certaines informations anodines sous la lumière des projecteurs.

  • allez , les fachos , un peu de lecture :
    "Sur Canal +, le 17 octobre 2013, après un dépôt de plainte de Karine Le Marchand pour « violences conjugales », qu'elle a retiré quelques jours plus tard, l’ex-défendeur des Bleus avait affirmé n’avoir « jamais été violent ». Il avait aussi ajouté que la raison de la plainte résidait dans son refus de satisfaire une demande de « compensation » pour « les années passées ensembles », sur un fond de désaccord immobilier. Estimant avoir été traitée de « menteuse » publiquement, Karine Le Marchand a demandé un euro de dommages et intérêts, pour laver son honneur. Il était également question d’honneur pour l’ancien international de football, qui avait rappelé avoir « mis sa notoriété au service de la lutte contre le racisme et la violence ». Lilian Thuram a d’ailleurs jugé insupportable d’être « accusé de cogner sa gonzesse ».

    Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé Lilian Thuram, ce vendredi 19 février, au bénéfice de la bonne foi. Les juges ont souligné que la procédure pour violences volontaires n’avait « pas abouti à une condamnation correctionnelle, mais à un rappel à la loi, qui n’équivaut pas une déclaration de culpabilité »."

    avatar
    david6857  (privé) -

    Sur l'affaire entre Thuram et Karine Le Marchand je ne suis pas en mesure de dire ce qui s'est réellement passé. Donc je ne vais pas de commentaire dans un sens où dans l'autre. Maintenant Thuram devrait peut être s'abstenir de donner des leçons . Et nos médias devraient éviter de mettre certains faits anodins sous les projecteurs.

    combien de messages laissés....
    combien de clics
    combien de pub
    combien de retombées pour Orange

    avatar
    david6857  (privé) -

    Patval en effet vos arguments résument la situation

    un rappel à la loi qui n'équivaut pas à une déclaration de culpabilité..............
    ben oui , vous avez au fn l'habitude de vous arranger avec la loi , donc tu sais ce que c'est ..............

  • A chacun de choisir son combat, il est vrai qu'au vu de ses déboires conjugaux il lui aurait été bien difficile de soutenir la cause des femmes battues !

  • A chacun de choisir son combat, il est vrai qu'au vu de ses déboires conjugaux il lui aurait été bien difficile de soutenir la cause des femmes battues !

  • comme le weekend est trop calme , on sort une info sur un sportif noir et engagé , histoire de stimuler toute la peste brune du web
    les rachos sont comme les calamars : ils se cachent dans les profondeurs , vivent , se reproduisent ensemble , sans se mélanger aux autres groupes
    et ils remontent à la surface pour se nourrir , les calamars de proies diverses , les rachos de haine
    il est seulement prouvé que le calamar est intelligent et évolué
    mais pas d'amalgames et ne stigmatisons pas

    tu as raison
    mais je crois que Thuram a éré relaxé , non ???
    pas bien d'accuser , mais les gens comme toi ont l'habitude

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]