Les Parisiennes lancent le Clasico

Les Parisiennes lancent le Clasico ©Media365

Rédaction, avec vidéo Evidence Prod, publié le samedi 24 février 2018 à 23h31

A quelques heures de la rencontre entre le PSG et l'OM, les joueuses de la section féminine du club parisien ont apporté leur soutien à leurs homologues.



Le Clasico, ce n'est pas seulement l'équipe d'Unai Emery contre celle de Rudi Garcia. C'est tout un club qui est concerné et les joueuses du PSG féminin en ont apporté la preuve. A l'issue d'un entraînement, les filles de Patrice Lair et Bernard Mendy, qui connaît bien l'ambiance de ces matchs, ont chanté leur soutien à Neymar et compagnie. Mégaphone à la main, Laure Boulleau, supportrice déclarée, a joué les capos. Les joueuses de l'OM n'ont pas répondu...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
32 commentaires - Les Parisiennes lancent le Clasico
  • l,'OM a envoyé la femme du Cavaillonnais

  • l,'OM a envoyé la femme du Cavaillonnais

  • A c est vrai qu entre les femmes de joueurs et les joueuses du PSG il y a complicité pour faire la feuille de match

  • Somme nous en Espagne pour parler de Classico, il faudrait dire classique, mais encore il faudrait que cela soit la vérité. Ce match n'a rien d'un classique, c'est une invention de canal plus au début des années 90.(OM) est un club de football français fondé en août 1899 à Marseille par René Dufaure de Montmirail, alors que le Psg dont la date de fondation du club est discutable, celle de 1970 régulièrement avancée correspondant en réalité davantage au changement de nom du Stade saint-germanois, fondé en 1904, en Paris Saint-Germain Football Club à la suite du rapprochement avec l'association Paris Football Club, groupe d'investissement créé en 1969 dans le but de reformer une équipe professionnelle dans la capitale. Le vrai classique c'était bordeaux- Marseille, mais cela plaisait moins au dirigeant parisien de Canal plus.

    Classico , groupetto , money time et d'autres expressions pourrissent nos journaux. Les nouveaux journalistes , trop nombreux ,vu l'explosion des nouvelles chaines d'info , sont trop paresseux ou pas assez formés pour trouver dans notre langue les mots ou expressions idoines.

  • Bonjour , les parisiens snob la FRANCE entiere . Que se soit les medias ou les politicards .Cela ne les empêchent pas de venir manger dans nos gamelles .PAUVRE FRANCE UNE CASSURE POUR DU FOOT OU DES CONNERIES