Les Bleus lâchent Benzema

Les Bleus lâchent Benzema©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 01 juin 2016 à 20h15

Les joueurs de l'équipe de France ont tenu à réagir suite au dérapage de Karim Benzema qui a déclaré dans Marca que Deschamps avait "cédé sous la pression d'une partie raciste de la France", en ne le retenant pas pour l'Euro 2016.
À dix jours du début de l'Euro 2016, Didier Deschamps et les Bleus se seraient bien passés d'une nouvelle polémique. C'était sans compter sur Karim Benzema qui a déclaré que Deschamps avait "cédé sous la pression d'une partie raciste de la France", en ne le retenant pas pour l'Euro.

Sûrement la parole de trop pour l'attaquant des Bleus. Lui qui était jusqu'alors soutenu par une bonne partie de ses partenaires malgré l'affaire du chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena, se retrouve cette fois lâché par les joueurs de Didier Deschamps. "Pourquoi il fait ça maintenant, à dix jours de l'Euro (...). C'est nous qui faisons face aux médias. Aujourd'hui, il y a une conférence de presse avec nous. Ce n'est pas Karim qui est face aux journalistes. Je ne comprends pas le timing. Il nous met dans la m.... ", a confié à RMC un joueur de l'équipe de France qui a préféré rester anonyme.
"Dans l'équipe, il y a beaucoup de gens de couleur ou d'origines différentes. Le racisme, je ne vois pas où il est. C'est du n'importe quoi", a déclaré Kingsley Coman en conférence de presse. Le jeune joueur du Bayern Munich a été le seul à s'exprimer publiquement sur cette nouvelle affaire.
"Je n'ai eu aucun vent de tout ça. Je ne suis pas là pour parler de ça. Je suis là pour préparer l'Euro. On est bien ici. Il y a la montagne. On respire l'air de la montagne, c'est fabuleux..." a préféré ironiser Blaise Matuidi devant les journalistes. Quant à Antoine Griezmann, il a déclaré "être focalisé sur l'Euro", lors de la conférence de presse. "Si on regarde à droite à gauche, on ne va jamais s'en sortir", a-t-il ajouté. Après une cascade de blessures et de nombreuses polémiques, la France va débuter la compétition dans des conditions bien difficiles...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU