Le SC Bastia aurait pu recruter Ronaldo et Ribéry en 2002

Le SC Bastia aurait pu recruter Ronaldo et Ribéry en 2002©¨Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 17 décembre 2016 à 16h30

Dans un livre sur l'histoire du SC Bastia, Jo Bonavita raconte comment le club corse est passé tout près de faire signer Cristiano Ronaldo, puis Franck Ribéry.

Joseph "Jo" Bonavita est une figure historique du SC Bastia. Ancien joueur puis intendant, il est considéré par beaucoup comme l'âme de l'équipe corse.

Après avoir quitté le club en juin dernier il raconte, dans un livre intitulé "Légendes du SCB", les grandes heures bastiaises, comme l'épopée terminée par une finale européenne en 1978, ainsi que de nombreuses anecdotes sur l'histoire mouvementée du SCB. Au rayon des révélations les plus surprenantes, il raconte comment le club est passé à deux doigts de recruter l'attaquant portugais Cristiano Ronaldo et le milieu de terrain français Franck Ribéry en 2002.

Lors de l'été 2002, le SC Bastia est en stage dans les Alpes, à Sallanches. Lors d'un match de préparation face au Sporting Portugal, un jeune attaquant nommé Cristiano Ronaldo tape dans l'oeil de l'encadrement corse. Jo Bonavita raconte : "nous effectuons une rencontre amicale contre le Sporting Portugal, organisée par le manager Ribeiro, un ami de longue date. Il me dit que le petit jeune de 16 ans (Cristiano Ronaldo) a du talent et qu'il aimerait bien jouer en première division en France. Son club en veut 800 000 euros. J'en parle aux dirigeants et au coach, Gérard Gili. Mais on refuse l'offre. Quelques semaines plus tard, Ribeiro me rappelle et me dit : « laisse tomber Ronaldo, Sir Alex Ferguson est venu à Lisbonne, il a vu jouer le petit et il l'a ramené en Angleterre avec lui".

Lors de la saison qui suit, une autre future star manque de peu de rejoindre les rangs bastiais. Agé de 19 ans, Franck Ribéry évolue à Alès, en CFA. Un ancien joueur bastiais le signale à Jo Bonavita : "je vais le voir jouer à Martigues, contre le Gazélec aussi, et effectivement je le trouve excellent. J'en parle à Gili, qui m'explique que nous avons assez de milieux et qu'on ne le connaît pas. Il nous aurait coûté seulement 15 000 francs, soit 2 500 euros". Une preuve supplémentaire que la carrière d'un joueur, ou d'un club, se joue souvent à trois fois rien.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
20 commentaires - Le SC Bastia aurait pu recruter Ronaldo et Ribéry en 2002
  • J'aurai préféré un article sur le biathlon. Mais les français qui gagnent cela n'intéresse pas les journalistes. Quelle tristesse!!!!!!

  • RIEN A FOUTRE? avec des "si" on mettrai Paris en bouteille(j'ai pas dit le PSG.....!!!!!)tant que on aura des articles aussi intéressants a lire,j'irai a la pêche mais pas au stade de foot

  • Belles images pour la mafia corses .....

    Vous préférez celle de vos zones de non droit?

  • Ronaldo d accord mais Ribery-Scarface surtout pas il aurait effrayé les spectatrice

  • Bien fait! Il fallait garder Blanc!