Labrune : et maintenant, l'affaire du policier...

Labrune : et maintenant, l'affaire du policier...
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 30 avril 2016 à 18h15

Les affaires n'en finissent plus d'éclabousser l'OM. Après les écoutes, le Canard Enchaîné, repris ce samedi, par L'Équipe et La Provence a révélé un nouvel épisode impliquant Vincent Labrune.

En 2015, le président de l'OM aurait proposé à un policier le poste de chef de la sécurité du club. Problème, le policier en question n'est autre que celui qui l'avait interrogé lors de sa garde à vue, dans le cadre des transferts douteux à l'OM. Vincent Labrune lui aurait proposé un contrat de 9 000 euros par mois ainsi qu'une voiture de fonction, soit le triple de ses revenus actuels. Mis au courant de l'affaire, le préfet de police de Marseille aurait mis en garde le club à propos de ce contrat. Un conseil que les avocats de Vincent Labrune décideront de suivre en stoppant cette embauche. Du côté de l'OM, on parle aujourd'hui "d'une imprudence". "Heureusement qu'il n'a jamais pris ses fonctions sinon ça partait directement au pénal", aurait confié un proche du dossier à La Provence. L'avocat d'un des agents mis en cause dans l'affaire des transferts douteux à l'OM envisagerait déjà le dépôt d'une requête pour dénoncer l'impartialité de l'instruction.



Il va également demander le dessaisissement de l'OCLCO (l'Office central de lutte contre le crime organisé) auquel appartenait le policier en question.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.