La violente charge du médecin du Bayern contre Guardiola

La violente charge du médecin du Bayern contre Guardiola©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 13 mars 2018 à 19h10

Dans son autobiographie, le docteur historique du Bayern Munich et de la sélection allemande, Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt, revient sur le passage de Pep Guardiola dans le club allemand. Dans les extraits que publie le quotidien Bild, il égratigne fortement le technicien espagnol.

Sept titres, dont trois de champion d'Allemagne et deux coupes...

le bilan de Pep Guardiola est somme toute honnête en trois ans à la tête du Bayern Munich. Mais son passage n'a pas fait que des heureux, explique RMC Sport. À commencer par Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt. Le médecin historique du club, aussi en charge de la sélection allemande, n'y va pas de main morte lorsqu'il parle de l'Espagnol, pointant du doigt notamment son égocentrisme. "Dès son troisième jour, il est venu me parler avec agressivité : 'Je croyais arriver dans le meilleur centre médical du monde. Au lieu de ça, des joueurs qui devraient déjà être à ma disposition, au vu du diagnostic initial, sont encore blessés.' Il voulait tout révolutionner", peut-on lire dans les extraits que publie le quotidien Bild.
Des divergences qui avaient poussé le médecin allemand à quitter le club en avril 2015 après 38 ans de bons et loyaux services. Pour lui, Pep Guardiola n'en faisait qu'à sa tête. "Il pensait tout savoir mieux que tout le monde. Les joueurs ne s'échauffaient que cinq minutes. Et forcément, le nombre de blessés a fortement augmenté. Mes rapports ne l'intéressaient pas." Et d'ajouter. "Quand je voulais lui parler, il faisait demi-tour. Chaque fois que je lui disais qu'un joueur avait besoin de repos à cause d'une petite douleur musculaire, il s'énervait", relate-t-il.

"J'ai haussé la voix pour la première fois"
Lassé, il n'a surtout pas supporté que l'on remette en cause son travail. "Je ne pouvais pas accepter qu'il puisse mettre en doute mon travail et mon professionnalisme. Après la défaite contre Porto (3-1 en Ligue des champions en avril 2015), il nous a dit que des blessures qui duraient deux semaines en Espagne en duraient sept ici", poursuit-il. Enfin, le docteur qui a soigné les plus grands sportifs termine son portrait à charge avec véhémence : "Avec lui, j'ai haussé la voix, pour la première fois de ma carrière. Il a des problèmes d'estime de soi, un grand ego, et peur de perdre. Pas les matchs, mais son pouvoir". Depuis, Pep Guardiola est parti à Manchester City. Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt est lui revenu au Bayern en novembre dernier.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
23 commentaires - La violente charge du médecin du Bayern contre Guardiola
  • Guardiola, deux fois choppé pour prise de Nandolone et blanchi deux fois. Tout est dit... Il faut mettre un terme à ses joueurs et entraîneurs qui ne jurent que par le dopage dans le foot...

    tu as raison
    mais je pense que des coaches et joueurs de tous les pays vont disparaitre , non ?

    Entièrement d'accord. Joueurs, entraineurs sans oublier les docteurs évidemment.

    Pour info de-mysteriis:

    C'est ce bon vieux docteur qui était surnommé le "Kaiser de la piqure". Le médecin de la sélection allemande est un adepte des injections d'Actovegin. Ce médicament à base de sang de veau déprotéiné, prescrit à l'origine contre les troubles de la mémoire, est interdit à la vente en France et aux Etats-Unis , mais pas en Allemagne.

    Castel : ce bon toubib n'est pas un latin
    donc il trouve grâce aux yeux de de-mysteriis............

    Ce n'est pas une question de latinité ou de je ne sais quoi Patval, il s'agit d'une mode, une sorte de politiquement correct qui nous propose un foot dénué de saveur, trop semblable.

    Patval et Catsejaloux, je n'évoque pas des rumeurs sorties tout droit de l'Allemagne de l'est. Vous avez dû vous tromper d'époque. Aujourd'hui la travail réalisé en Allemagne et en italie sur la lutte antidopage est exemplaire. Ne vous en déplaise. On ne peut pas en dire autant de nos voisins et depuis plusieurs décennies maintenant. C'est un scandale! L'histoire que j'évoque à propos de Guardiola est réél est figure parmi les pires scandales de l'histoire du dopage. Et cette info je ne l'ai pas trouvé dans scoop!

    de-mysteriis , la lutte contre le dopage est si exemplaire que quasiment aucun cas n'est révélé , et ce malgré la présence massive de préparateurs physiques ,et autres médecins issus de l'ex RDA en Allemagne
    et de plusieurs médecins au passé sulfureux en Italie
    Es tu naif au point de croire que tout est pour le mieux dans ces pays .........je ne le pense pas

    Il peut y avoir des cas de dopages partout et parfois dans certains clubs. Ce que vous niez, c'est la volonté nationale de ces pays, et d'autres, de lutter contre le dopage. Je montre su doigt l'institutionalisation du dopage, c'est à dire le dopage implicitement autorisé au niveau de l'Etat, ce qui se vérifie par l'absence de sanction : c'est le cas de l'Affaire Puerto en Espagne. Il devait s'agir de la plus grande affaire de dopage jamais connue. Mais l'Etat et la justice espagnole à fait preuve de la plus grande des mauvaises fois. Partout ailleurs en Europe cette Affaire ne serait pas passée, hormis en Russie, autre adepte du dopage d'Etat. Il est difficile pour les observateurs d'accuser l'Espagne car ils se font prendre un procès illico.

    de mysteriis , suite à l'affaire Puerto , des athlètes se sont fait choper , espagnols et étrangers
    pas assez certainement , mais beaucoup plus que vous le pensez
    pas assez parce que cette nébuleuse concernait plusieurs pays , et pas que l'Espagne , et les malins ayant mis en place ce système ont profité de l'absence d'uniformisation juridique européenne en matière de dopage

    Non de-mysteriis! Je n'évoque pas de rumeur, envers ce docteur qui a pignon sur rue dans sa clinique à Munich. Ce sont des faits avérés, il est reconnu en Europe pour ses injections d'Actovegin et ses compléments alimentaires parfois controversées parmi ses collègues. Comme vous le dites il existe des cas de dopage dans certains clubs. Même en Allemagne, il suffit de lire la biographie d'Harald Schumacher. Ce ne sont pas des rumeurs venues de l'Allemagne de l'est.

    Harald Schumacher.... tu n'as plus ancien encore Casteljaloux? En ce qui concerne l'Affaire Puerto, evidemment plusieurs nationalités figurent dans la liste. La diffèrence est qu'il s'agissait d'initiative personnelle, non plus largement d'un Etat!

    de mysteriis : si dans l'affaire Puerto , les sportifs chopés ( ou pas ) s'étaient dopés de leur propre initiative , que vient faire l'état espagnol la dedans..............?

    Parce qu'on ne compte plus les affaires et les sportifs (tous des grands noms du sports espagnols) en relation avec LE DOSSIER Puerto systématiquement blanchi par la justice de ce pays...

    Il y a un paramètre en compte dans cette histoire de dopage en Espagne depuis 2000: le pays a évité de peu la banqueroute à l'époque. Il a fallu plusieurs plans d'aide de l'UE pour redresser le pays. C'est très facile de détourner l'attention de la population par du divertissement. Il fallait des victoires, des exploits. La combine est vieille comme le monde. Elle date des jeux à Rome...

  • Aucune surprise en Espagne les joueurs sont dopés ce qui leurs permettent de récupérer plus vite

  • Toutes des merdes, il faut leur donner des lavements et moins de fric.

  • c'et ça qui faut pour les joueurs du PSG

  • le bayern c'est quelque chose