La violente charge du médecin du Bayern contre Guardiola

La violente charge du médecin du Bayern contre Guardiola©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 13 mars 2018 à 19h10

Dans son autobiographie, le docteur historique du Bayern Munich et de la sélection allemande, Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt, revient sur le passage de Pep Guardiola dans le club allemand. Dans les extraits que publie le quotidien Bild, il égratigne fortement le technicien espagnol.

Sept titres, dont trois de champion d'Allemagne et deux coupes...

le bilan de Pep Guardiola est somme toute honnête en trois ans à la tête du Bayern Munich. Mais son passage n'a pas fait que des heureux, explique RMC Sport. À commencer par Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt. Le médecin historique du club, aussi en charge de la sélection allemande, n'y va pas de main morte lorsqu'il parle de l'Espagnol, pointant du doigt notamment son égocentrisme. "Dès son troisième jour, il est venu me parler avec agressivité : 'Je croyais arriver dans le meilleur centre médical du monde. Au lieu de ça, des joueurs qui devraient déjà être à ma disposition, au vu du diagnostic initial, sont encore blessés.' Il voulait tout révolutionner", peut-on lire dans les extraits que publie le quotidien Bild.
Des divergences qui avaient poussé le médecin allemand à quitter le club en avril 2015 après 38 ans de bons et loyaux services. Pour lui, Pep Guardiola n'en faisait qu'à sa tête. "Il pensait tout savoir mieux que tout le monde. Les joueurs ne s'échauffaient que cinq minutes. Et forcément, le nombre de blessés a fortement augmenté. Mes rapports ne l'intéressaient pas." Et d'ajouter. "Quand je voulais lui parler, il faisait demi-tour. Chaque fois que je lui disais qu'un joueur avait besoin de repos à cause d'une petite douleur musculaire, il s'énervait", relate-t-il.

"J'ai haussé la voix pour la première fois"
Lassé, il n'a surtout pas supporté que l'on remette en cause son travail. "Je ne pouvais pas accepter qu'il puisse mettre en doute mon travail et mon professionnalisme. Après la défaite contre Porto (3-1 en Ligue des champions en avril 2015), il nous a dit que des blessures qui duraient deux semaines en Espagne en duraient sept ici", poursuit-il. Enfin, le docteur qui a soigné les plus grands sportifs termine son portrait à charge avec véhémence : "Avec lui, j'ai haussé la voix, pour la première fois de ma carrière. Il a des problèmes d'estime de soi, un grand ego, et peur de perdre. Pas les matchs, mais son pouvoir". Depuis, Pep Guardiola est parti à Manchester City. Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt est lui revenu au Bayern en novembre dernier.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU