La LFP dément l'existence d'une clause libératoire pour Neymar

La LFP dément l'existence d'une clause libératoire pour Neymar ©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 20 avril 2018 à 19h03

Contrairement à ce qu'affirme le quotidien espagnol El Pais, il n'y a pas de clause libératoire dans le contrat de Neymar au PSG, assure la Ligue de football professionnel à L'Équipe.

Actuellement en convalescence au Brésil après sa blessure au pied, les rumeurs autour d'un possible départ de Neymar se font plus pressantes ces dernières semaines. Dernier épisode en date : un article du quotidien El Pais publié vendredi.

Le journal espagnol affirme qu'une clause libératoire de 300 millions d'euros activable au 1er septembre 2018, au lendemain de la fin du mercato estival, a été incluse dans le contrat du joueur brésilien. Impossible, répond la Ligue de football professionnel, selon L'Équipe.

L'instance du football professionnel s'appuie sur son article 202 de son règlement qui rend illégale ce type de disposition. "Les clubs ne peuvent pas conclure un contrat contenant une clause libératoire prévoyant la rupture de la relation contractuelle par l'un ou l'autre des co-contractants et ne peuvent pas conclure non plus une clause de résiliation unilatérale", rappelle la LFP. Et d'ajouter : "Dès lors en application de ce texte, le contrat de Neymar ne peut pas contenir une telle clause. Et il n'y a pas de telle clause dans le contrat du joueur homologué par la commission juridique de la LFP."

De son côté, le PSG a également réagi à la publication des informations d'El Pais. Le club de la capitale dément toute signature d'une telle clause sous seing privé comme l'avaient laissé entendre certaines sources.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.