La Fifa sur le point de s'attaquer au PSG et à Monaco ?

La Fifa sur le point de s'attaquer au PSG et à Monaco ?©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 09 décembre 2018 à 17h00

La Fifa ne devrait pas rester sourde aux révélations des Football Leaks, relayées en France par Médiapart. C'est ce qu'a laissé entendre son président Gianni Infantino dans "Téléfoot" sur TF1 ce dimanche 9 décembre.

Après le FC Barcelone, le Real Madrid et l'Atlético Madrid, trois clubs qui avaient été sanctionnés, c'est le PSG qui pourrait être visé. "Il faut qu'on se penche sérieusement sur la protection des mineurs. (...) Le PSG et Monaco ont commis des violations dans ce domaine. Donc, bien sûr qu'il y aura des procédures. Je ne sais pas ce qui a été décidé. S'il y a eu contournement des règles, il y aura des sanctions", a expliqué sur TF1 Gianni Infantino, comme le rapporte Sports.fr, avant de s'expliquer sur le dossier qui le concerne directement.



Alors que les Football Leaks laissent entendre qu'il aurait pu contourner les règles du fair play financier en 2014 alors qu'il était secrétaire général de l'UEFA, à l'époque dirigée par Michel Platini, il nie en bloc. "Dans les règles du fair play financier, il est marqué expressément qu'il faut faire des accords avec les clubs. (...) Par accord, on entend discussions et négociations. C'était mon boulot de discuter avec les clubs. Est-ce que vous pensez qu'avec une cinquantaine de personnes impliquées dans une procédure, vous pouvez magouiller ? Ce n'est pas possible, parce que tout sort. D'ailleurs, ces accords conclus à l'époque ont été publiés dans la presse. Il n'y avait, à mon avis, rien de choquant", s'est défendu Gianni Infantino.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.