L'OM assigné en justice par ses supporters

L'OM assigné en justice par ses supporters©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 12 septembre 2016 à 23h05

L'histoire d'amour entre l'Olympique de Marseille (OM) et ses supporters n'a vraiment rien d'un long fleuve tranquille. Selon RMC, le groupe de supporters des "Yankees" va assigner le club phocéen devant le tribunal de grande instance de Marseille, ce mardi.

Ils reprochent à l'OM de ne pas avoir délivré les abonnements à plus de 300 supporters. "Ces supporters ont bel et bien payé leur abonnement, l'OM les a encaissés, mais le club ne veut pas leur délivrer leur carte", a déploré Michel Tonini, le responsable des Yankees, sur la radio.
RMC explique que depuis la mise en place du nouveau système de commercialisation des abonnements, un abonné doit d'abord payer son adhésion à une association avant de bénéficier d'un code promotionnel et d'un tarif réduit pour acheter l'abonnement auprès de l'Olympique de Marseille. La nouvelle convention stipule que l'abonné doit fournir à l'OM son nom, son prénom et une domiciliation.

Les conseils du président

Certains supporters ont mandaté les Yankees pour que l'association gère directement leur achat de l'abonnement. Les Yankees auraient ainsi indiqué la même adresse pour des centaines de supporters, celle du local de l'association. Et c'est précisément ce point qui pose problème au club phocéen qui dit vouloir proscrire le moindre flux financier entre les groupes de supporters et le club. Or, les Yankees ont payé certains abonnements avec la carte bancaire du groupe, après mandat des adhérents. "Pour continuer à jouer notre rôle d'association et ne pas laisser des supporters dans la nature, nous avons payé nous-même l'abonnement de certains membres qui n'ont pas de carte bancaire ou qui souhaitent payer en plusieurs fois ou qui ont l'habitude d'être assistés dans leurs démarches", s'est défendu Michel Tonini sur RMC.
Selon la radio, les supporters auraient décidé d'entamer une procédure judiciaire en suivant les conseils du président de l'OM, Giovanni Ciccolunghi qui aurait déclaré. "Je vous conseille d'assigner l'OM devant la justice, pour voir ce que disent les juges". Un cadeau empoisonné pour son successeur Jacques-Henri Eyraud et le nouveau propriétaire du club Frank McCourt ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.