L'incroyable cadeau de Fidel Castro à Guy Roux

L'incroyable cadeau de Fidel Castro à Guy Roux
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 28 novembre 2016 à 19h24

Fidel Castro aurait voulu offrir une île à Guy Roux. C'est en tout cas ce que révèle l'ancien entraineur d'Auxerre dans une interview accordée à France Bleu.

Tout commence à Cuba en 1993, alors que Guy Roux profite de quelques jours de vacances. C'est là qu'il explique : « la police a frappé à la porte à cinq heures du matin et m'a dit « le chef de l'état veut vous voir on vous emmène ». Acceptant un déjeuner avec le chef de la révolution cubaine, l'ancien entraineur explique que la conversation s'engage très vite autour du football et que Fidel Castro lui fait une proposition pour le moins étonnante : « il m'explique qu'il veut m'embaucher, pour que je vienne à Cuba avec tous les pouvoirs et tous les moyens. Il me dit que si deux ans plus tard, les gamins cubains jouent au « soccer » au lieu de jouer au baseball et au football américain, il m'offre une île ».



Adepte du football, Fidel Castro avoue à l'ancien entraineur qu'il regrette que les jeunes cubains se tournent plus vers le baseball alors que le foot était le sport des révolutionnaires à la reconquête de Cuba. Refusant l'offre, Guy Roux propose cependant à Fidel Castro de venir former des éducateurs à Cuba. Une perche tendue qui ne sera pas saisie par le chef cubain

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
56 commentaires - L'incroyable cadeau de Fidel Castro à Guy Roux
  • MAIS CE GRAND QUE FAIT IL A CUL BAS??

  • j'avais une bonne blague, mais ça ne marche plus vu que les cubains ont incinéré Fidel Castro: "après la gastro entérite, le Castro enterré!"
    encore une carrière de comique tuée d'ans l'œuf!
    ceci dit avec tout les cigares qu'il a fumé ça devait sentir bon le havane à la Havane.....

  • Il fréquente surement le même vendeur de rêves que Giscard d'Estaing MDR

  • LA REFORME AGRAIRE DE CASTRO
    Du grand travail ..ouaf

  • Pour gérer un pays il faut une main de fer bien sur avec un gant de velours