L'hommage de CR7 à celui qui "lui a tout appris"

L'hommage de CR7 à celui qui "lui a tout appris"©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 23 août 2018 à 19h05

Arrivé à Turin cet été, Cristiano Ronaldo a quasiment tout gagné dans sa carrière. Il a aussi côtoyé les plus grands entraîneurs, mais l'un d'eux a compté plus que tout, Sir Alex Ferguson, comme il l'a révélé dans une interview à Dazn.

Quintuple Ballon d'Or, Soulier d'Or, vainqueur de l'Euro, de la Ligue des Champions à cinq reprises, champion d'Angleterre, d'Espagne...

Cristiano Ronaldo a tout gagné. Mais cet été, le Portugais a décidé de se lancer un (dernier) défi en rejoignant la Juventus Turin. Il a aussi été sous les ordres des plus grands entraîneurs : Mourinho, Ancelotti, Benitez, Zidane et Sir Alex Feguson. L'occasion pour lui de revenir sur ses débuts avec lui, au micro de Dazn, le nouveau diffuseur officiel de la Serie A.

Il raconte ses débuts plutôt compliqués, arrivé du Portugal à 18 ans. "Bien sûr, il a été très important au début de ma carrière. J'arrivais à Manchester du Sporting et j'avais une mentalité portugaise, avec beaucoup trop de passements de jambes". Et de préciser combien le technicien écossais a influé sur son style de jeu et la suite de sa carrière. "Ma prise de décision n'était pas la meilleure. Alors il m'a appris comment faire. Il m'a tout appris. Il a été comme un père pour moi. Il m'a beaucoup aidé à Manchester United."

Relation au beau fixe

Des paroles qui font écho à ce qui avait été évoqué dans l'autobiographie "Cristiano Ronaldo, The Biography". "Dans le vestiaire, Ferguson n'a pas pu se retenir : 'Tu penses que tu es qui ? Tu essaies de jouer pour toi-même ? Tu ne seras jamais un joueur si tu fais ça !'. Ronaldo a commencé à pleurer. Les autres joueurs l'ont laissé. 'Il avait besoin d'apprendre, disait Rio Ferdinand. C'était le message de l'équipe, pas seulement de Ferguson : tout le monde pensait qu'il avait besoin d'apprendre'."



Et malgré son départ au Real Madrid en 2009 pour 100 millions d'euros, et après six saisons passées en Angleterre (118 buts inscrits en 292 rencontres), les relations entre les deux hommes sont toujours restées bonnes. Pour preuve, lors du malaise de Sir Alex Ferguson, le joueur de 33 ans avait réagi sur les réseaux sociaux avec un petit message de compassion "Sois fort, boss".
Les deux hommes s'étaient également longuement enlacés lors du sacre du Portugal à l'Euro 2016. Une nouvelle marque de respect.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.