L'étude-choc sur les salaires des footballeurs

L'étude-choc sur les salaires des footballeurs©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 06 avril 2017 à 22h22

Tous les footballeurs professionnels ne sont pas des Ronaldo, Messi ou autre Pogba. Loin de là.

D'après une étude de la FIFPro, la majorité des footballeurs sont dans une situation très précaire.

Le syndicat mondial des joueurs professionnels, la FIFPro, a mené une vaste étude sur le salaire des footballeurs. Et le constat est effrayant. Sur 14 000 joueurs interrogés, évoluant dans 54 pays, on apprend que 45% d'entre eux gagnent moins de 1 000 dollars par mois soit 945 euros. "Les salaires énormes sont une toute petite minorité. Penser que la majorité des footballeurs ont un train de vie luxueux est faux. C'est comme dire que la plupart des acteurs sont des stars hollywoodiennes", souligne le porte-parole du syndicat, Alex Duff.

Autre constat accablant, 41% des footballeurs professionnels ne sont pas payés à temps. Comme cela avait été le cas de Michael Uchebo, joueur de Boavista au Portugal, qui n'avait pas perçu de salaire pendant près de huit mois. Des retards de paiement que connaissent bien les footballeurs argentins. Face à la corruption et aux difficultés financières de la fédération, certains d'entre eux n'ont pas reçu de salaires depuis plusieurs mois. Même situation précaire dans les pays africains, comme par exemple au Gabon.

La FIFPro s'inquiète par ailleurs de "l'aggravation des conditions de travail" dans certains pays d'Europe centrale et orientale, et plus particulièrement la Serbie. Le syndicat leur recommande d'ailleurs de ne pas signer de contrats avec des clubs serbes.

Seules l'Europe occidentale et l'Amérique du Nord sauvent en partie l'honneur avec des conditions de travail plus confortables, voire beaucoup plus confortables, avec des salaires qui frôlent souvent la démesure.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU