L'équipe est encore en chantier... et Montpellier l'a rappelé à Jardim

L'équipe est encore en chantier... et Montpellier l'a rappelé à Jardim©Media365
A lire aussi

Julien Pereira avec vidéo 365 - Perform, publié le samedi 30 septembre 2017 à 07h10

Le match nul concédé face à Montpellier (1-1) a encore mis en exergue les défaillances de l'AS Monaco. Leonardo Jardim a bien tenté d'y apporter des solutions.

Mais elles sont encore infructueuses.

Les latéraux : Sidibé, A. Touré ou Jorge, même combat

Le problème du début de saison

Le départ de Benardo Silva et Benjamin Mendy a détruit les binômes qui animaient les couloirs, si importants dans le jeu direct prôné par l'ASM l'année dernière. Encore limité dans le volume, Jorge n'est pas encore capable d'apporter le surnombre et son entente avec Thomas Lemar est encore imparfaite. Comme son penchant opposé, Sidibé, le Brésilien a aussi de grosses lacunes défensives.

La solution apportée contre Montpellier

Aucune, puisque Jardim n'a pas d'autres choix que d'insister pour créer des automatismes. Le latéral auriverde blessé, Almamy Touré a été titularisé à droite face à Montpellier, obligeant Sidibé à occuper le couloir gauche. Peu à l'aise avec son mauvais pied, l'international des Bleus s'est contenté du service minimum. Et le Malien est resté très timide.

La décla de Jardim qui accuse

« Il nous a manqué de la qualité dans notre travail de transition en seconde période. La vitesse n'est pas l'une de nos caractéristiques actuellement. Mais plus important que la vitesse, c'est le mouvement et les appels. »

Le milieu de terrain : Le manque de complémentarité s'ajoute à l'usure

Le problème du début de saison

Fabinho n'est plus que l'ombre de lui-même. Son transfert avorté au Paris Saint-Germain y est peut-être pour quelque chose. Le départ de Bakayoko à Chelsea aussi. Avec Joao Moutinho à ses côtés, il s'essouffle beaucoup plus à la récupération et a perdu énormément d'impact à la relance.

La solution apportée contre Montpellier

Cette fois, Jardim a tenté d'installer Youri Tielemans au côté du Brésilien. Mais le constat est le même, puisque le Belge a endossé le même rôle que l'ancien joueur de Porto. Son apport offensif est insuffisant et le milieu de terrain formé à Anderlecht ne se projette pas assez lors des phases offensives.

La décla de Jardim qui accuse

« Les joueurs n'étaient pas très fatigués, exceptés Falcao, Fabinho ou Sidibé. Pour les autres, je ne peux pas croire à la fatigue. Le football ce sont beaucoup de domaines : technique, physique, tactique et aussi psychologique. Il faut parfois montrer plus d'impact, d'agressivité et d'ambition. »



L'attaque : Falcao est encore bien seul

Le problème du début de saison

Sans surprise, un joueur de la qualité de Kylian Mbappé ne se remplace pas en un claquement de doigts. Souvent aligné en soutien de Radamel Falcao, Adama Diakhaby est encore en apprentissage et manque cruellement d'efficacité dans le dernier geste. Sa prestation face à Porto a rappelé qu'il n'a peut-être pas encore le niveau d'un prétendant au titre.

La solution apportée contre Montpellier

Privé du jeune attaquant, Jardim a choisi de titulariser Stevan Jovetic plutôt que Keita Baldé. Hormis la belle ouverture qui lance Rony Lopes, passeur décisif quelques secondes plus tard, le Monténégrin a cumulé les mauvais choix et n'a pas esquissé la moindre entente avec le buteur colombien. C'est probablement l'une des raisons pour lesquelles le technicien portugais lui préfère l'ancien Rennais.

La décla de Jardim qui accuse

« Il y a besoin encore de travailler. Il faut encore formater les jeunes joueurs, que ne sont pas encore tout à fait prêts. Pour qu'un Lemar ou Bakayoko sortent, il faut du temps pour les préparer. Mais on a une marge de progression. »
 
12 commentaires - L'équipe est encore en chantier... et Montpellier l'a rappelé à Jardim
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]