L'arbitre tacle un joueur de Nantes !

L'arbitre tacle un joueur de Nantes !©Media365
A lire aussi

texte Media365 et vidéo PopnSport, publié le lundi 15 janvier 2018 à 06h40

Scène incroyable dans le temps additionnel de Nantes-PSG ce dimanche soir (0-1). S'estimant bousculé par Diego Carlos, Tony Chapron, l'arbitre du match, a tenté d'arrêter le défenseur nantais en lui mettant un coup de pied !
Voilà une scène qui ne va pas arranger la réputation de Tony Chapron ! L'arbitre de Nantes-PSG (0-1) s'est mis en évidence d'une bien triste manière ce dimanche soir alors que la rencontre allait se terminer.

Sur une contre-attaque parisienne, Diego Carlos a percuté M.Chapron involontairement et l'a fait tomber. Croyant que le défenseur brésilien l'avait poussé, l'arbitre a eu un réflexe improbable : tenter de faire un croche-pied au joueur pour l'arrêter. Et une fois l'action stoppée, il lui a adressé... un carton rouge !



Waldemar Kita, en rogne, s'est présenté en zone mixte quelques minutes après le coup de sifflet final pour revenir sur cette scène surréaliste. « C'est un gag, s'est plaint le président des Canaris. J'ai reçu vingt SMS du monde entier ! Si je dis trop de choses je vais me faire convoquer par une commission d'éthique car on a le droit de ne rien dire. C'est quand même scandaleux de voir ça. On nous refuse un but, on donne un carton rouge à un joueur qui ne fait rien, on ne sait pas où on est. M.Chapron doit se reposer, puis se faire masser, et ensuite seulement on peut le voir. On doit attendre une demi-heure. J'attends le feu vert, parce que sinon je vais me faire tuer ! C'est de l'amateurisme.
Toute l'Europe rigole ce soir. » A en croire Valentin Rongier, capitaine nantais au moment de l'action, Tony Chapron a confié aux joueurs avoir glissé. Ce que personne ne semble croire vu les images diffusées en boucle par Canal+. « Je ne peux pas croire qu'il l'ait fait exprès. Sinon, il doit prendre six mois », a conclu Waldemar Kita.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU