Hugo Lloris sur son arrestation: "Ça ne change pas qui je suis"

Hugo Lloris sur son arrestation: "Ça ne change pas qui je suis"©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 14 octobre 2018 à 12h42

Le capitaine des Bleus est au revenu dans les colonnes du JDD sur les son arrestation pour conduite en état d'ivresse à Londres, le 24 août dernier.

Lui le discret, toujours en retrait, a été mis sur le devant de la scène à la suite d'une erreur. Et comme celles qu'il fait sur le terrain et qui se paient cash en tant que gardien de but, Hugo Lloris a dû faire face aux conséquences de son arrestation pour conduite en état d'ivresse à Londres, le 24 août dernier.

Outre-Manche, les tabloïds ne lâchent pas les célébrités qui font un faux pas, et le taiseux capitaine de Tottenham et de l'équipe de France championne du monde n'a pas échappé à la règle, comme il l'a expliqué au JDD.

Tous les détails de l'arrestation de Lloris se sont retrouvés dans les journaux. Et même si "ça a été romancé", c'était quand même "assez délicat et gênant", a-t-il confié. Une période délicate, qu'il a néanmoins affrontée sans broncher, choisissant d'"assumer comme un grand garçon". Désormais, l'épisode est derrière lui, et s'il en tire des leçons, il assure ne pas changer sa vie pour autant.



Besoin de temps pour digérer le Mondial

"Ce n'est pas forcément l'image qu'on a envie de donner, mais les erreurs, ça arrive. Ça ne change pas qui je suis, le professionnel que je suis", indique-t-il. "Aller manger un bout et boire quelques verres, ce n'est pas la dernière fois que ça m'arrive. En revanche, reprendre le volant, oui", jure le portier londonien qui revient en pleine forme après un début de saison délicat. En effet, à la suite de l'évènement malheureux du 24 août, Hugo Lloris a connu une blessure à la cuisse face à Manchester United.

Un mal pour un bien sans doute, car il a pu profiter des trois semaines de convalescence pour recharger les accus. "Émotionnellement, on est sortis vidés (du Mondial ndlr). Physiquement aussi. Pour recharger les batteries, il faut un peu plus de temps", concède le gardien de but désormais tourné vers les objectifs des Bleus et de Tottenham pour la saison en cours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.