Grand chamboulement à l'OL ?

Grand chamboulement à l'OL ?©Panoramic
A lire aussi

6Medias avec vidéo L'Equipe, publié le dimanche 25 juin 2017 à 12h05

Une énorme remise en question de la part du président ? Jean-Michel Aulas a entendu les critiques sur la trop grande importance donnée aux joueurs locaux et sur la quasi-impossibilité pour des éléments extérieurs de se fondre dans le moule lyonnais.

"Il faut que je creuse certaines idées.

J'ai engagé un programme intense de consultation pour comprendre. Si nécessaire, on n'hésitera pas à changer les choses. Il y aura du nouveau dans l'environnement proche de l'équipe, dans le staff (...). On va changer les mentalités. Il y a peut-être des protections trop grandes pour certains et du 'bashing' de l'intérieur", s'est confié le président rhodanien dans un entretien accordé à L'Équipe.

Jean-Michel Aulas promet que "Lyon veut frapper fort" pour contrer le PSG, l'AS Monaco, mais aussi les nouveaux riches que sont l'OM et Lille. Il a annoncé que pour ce mercato, le club sept fois champion de France allait miser sur des footballeurs "n'ayant pas le profil d'un joueur formé à l'OL" et "avec des cultures différentes", à l'instar du recrutement du milieu hollandais Memphis Depay, l'hiver dernier.

Toujours dans les colonnes de L'Equipe, Jean-Michel Aulas confirme des contacts plus ou moins avancés avec des pistes évoquées dans les médias ces derniers jours : Olivier Giroud (Arsenal), Bertrand Traoré (Chelsea), Mariano Diaz (Real Madrid) et Ferland Mendy (Le Havre). De quoi rassurer les supporters lyonnais inquiets du transfert de Corentin Tolisso au Bayern Munich et des probables départs de Maxime Gonalons et d'Alexandre Lacazette.



"On va essayer de faire très vite un très grand attaquant européen. Mais il ne faut pas oublier qu'on a, à Lyon, une jeune génération de très grands joueurs", précise tout de même Jean-Michel Aulas qui devrait donc continuer à faire confiance à la jeunesse lyonnaise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.