Euro 2016 : folle rumeur sur la finale

Euro 2016 : folle rumeur sur la finale©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 11 juillet 2016 à 21h30

Lancée par des internautes mal informés ou en mal de clics, l'information selon laquelle la finale entre le Portugal et la France pourrait être rejouée n'est qu'une invention pure et simple.

Alors que la France entière est sous le coup de la déception après la défaite des Bleus (1-0 après prolongation) face au Portugal, des internautes ont lancé et relayé une information basée sur le sentiment d'injustice ressenti par un très grand nombre de supporters tricolores. Au lendemain de la finale, un compte Facebook nommé "Secret Story 10" (mais n'ayant aucune affiliation officielle à l'émission de télé-réalité de TF1), a fait état d'une convocation de l'arbitre anglais du match, Mark Clattenburg, devant une commission suite à "de nombreuses fautes non prises en compte".

Ce même compte laissait ensuite entrevoir l'éventualité d'un match à rejouer ou même, du retrait de son titre à l'équipe portugaise.

Il n'en fallait pas plus pour que des dizaines de milliers de personnes commentent et partagent ces informations, sans chercher à s'assurer de leur véracité. Le statut Facebook original a ainsi été partagé plus de 13000 fois et également relayé sur Twitter, réseau dont la faculté de propagation d'un fait, qu'il soit avéré ou pas, n'est plus à démontrer. Ignorance ou désir de faire le buzz, difficile de savoir ce qui a vraiment motivé les auteurs de cette publication.

En effet, il est totalement improbable, voire impossible, que l'UEFA se décide à faire rejouer une telle rencontre. La seule finale d'une grande compétition à avoir été disputée à nouveau fut celle de l'Euro 1968, le règlement de l'époque prévoyant de rejouer le match en cas de résultat nul à l'issue du temps réglementaire. L'Italie s'était imposée face à la Yougoslavie (2-0) après un score de parité (1-1) lors des 90 premières minutes.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU