"Écouter Pierre Ménès nuirait à la santé" d'après un syndicat d'arbitre

"Écouter Pierre Ménès nuirait à la santé" d'après un syndicat d'arbitre©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 10 mars 2018 à 14h20

Un syndicat d'arbitre a récemment publié une tribune au vitriol sur Pierre Ménès, accusé de "faire du mal à tous, et surtout au football français". Une charge de plus de la part du milieu du football, à l'encontre du consultant.

Le tacle de Tony Chaperon lors d'un Nantes-PSG a donné de la suite aux idées de ses confrères arbitres.

Dans une tribune acerbe et incisive, le syndicat des arbitres du football de l'élite français (Safe) a sévèrement pris en grippe Pierre Ménès, consultant phare de la chaîne Canal + et accusé d'être "un petit procureur et un petit juge".

"Écouter Pierre Ménès nuit à la santé mentale", évoque notamment le communiqué, disponible sur le site de la Safe. "Continuer à lui laisser le micro nuit gravement à l'image du diffuseur ! Donnons-lui un sifflet, il nous fera rire pour une fois !", poursuit la tribune, ironiquement intitulée "Moi, moche et méchant ! Épisode 29 ce week-end ?".

Une saillie qui fait suite aux récents propos du consultant à l'encontre d'Anthony Gautier, au sifflet de Marseille - Nantes, dimanche soir. "Au-delà des erreurs qu'il peut faire, je ne supporte pas son attitude avec les joueurs, et le mépris qu'il a pour les acteurs du jeu. Ce n'est pas de ma faute, si c'est un footballeur raté. Le problème de l'arbitrage en France, ça vient de mecs comme Gautier...". Des propos qui ont donc contraint la Safe à prendre défense de l'un de siens, vivement critiqué au terme du match de clôture de la 28ème journée. "De ses doctes et savantes analyses, bien pesées et construire, on retiendra la dernière en date : "l'arbitre est un footballeur raté'", poursuit le communiqué. Avant de poursuivre la charge : "Son fonds de commerce, c'est la bêtise, la bêtise crasse, inexcusable".

Revenu à l'antenne au printemps dernier, Ménès multiplie ses apparitions au sein du groupe Canal mais aussi ses prises de position sur les réseaux sociaux, à l'image de sa dernière altercation avec Martin Fourcade, ou plus régulièrement avec des joueurs et entraîneurs de football. Nul doute que ce nouveau carton rouge ne sera pas le dernier et devrait amener une réponse du principal intéressé.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU