Deschamps fracasse Rabiot

Deschamps fracasse Rabiot©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 27 mai 2018 à 14h38

Didier Deschamps a réagi ce dimanche 27 mai lors de l'émission "Téléfoot" au sujet d'Adrien Rabiot, dans une interview relayée notamment par lequipe.fr et Foot Mercato. Le sélectionneur de l'équipe de France n'a pas été tendre.

La polémique continue d'enfler.

Dans une lettre ouverte publiée vendredi sur son compte Instagram et relayée notamment par lequipe.fr, Adrien Rabiot avait remis en cause le choix de Didier Deschamps de ne pas l'inclure dans la liste des 23 joueurs sélectionnés pour le Mondial en Russie. "Si j'ai décidé de me retirer de la liste des suppléants, c'est que je considère que le choix du sélectionneur à mon égard ne répond à aucune logique sportive car depuis toutes ces années le message était clair, ce sont les performances en club qui ouvrent les portes de l'Équipe de France."

"Tant pis pour lui"

Sur le plateau de l'émission de TF1, "Téléfoot", le sélectionneur des Bleus, qui n'a pas apprécié que ses choix soient remis en cause, a très sèchement recadré le milieu de terrain du Paris Saint-Germain. "Je ne fais que des choix sportifs, a lancé le champion du monde 1998 au cours d'une interview relayée notamment par lequipe.fr et Foot Mercato. Qu'il se sente blessé parce qu'il estime qu'il est meilleur que les autres, pourquoi pas, il a le droit de le penser. Les trois matches qu'il a joués avec nous cette saison, il n'a qu'à bien les regarder." Le coach de l'équipe de France est également revenu sur le choix d'Adrien Rabiot de refuser d'être réserviste. "Il a pris cette décision qui est une erreur. J'ai des joueurs qui sont là, je vais continuer avec eux. Tant pis pour lui".



Un éventuel retour compromis

Didier Deschamps affirme toutefois ne pas s'être senti "trahi". Il a également cherché des circonstances atténuantes au jeune joueur de 23 ans, déclarant notamment : "je peux comprendre une immense déception." Un retour en sélection apparaît en revanche très incertain. "Aujourd'hui, je ne pense pas qu'il en ait envie, a-t-il affirmé. On verra par la suite. Tous les joueurs doivent mettre l'équipe de France au-dessus de tout. Par rapport à ce qu'il vient de faire, je ne pense pas que ce soit son cas."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU