Choquée par leur comportement, l'équipe d'Allemagne refuse de saluer ses supporters

Choquée par leur comportement, l'équipe d'Allemagne refuse de saluer ses supporters©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 02 septembre 2017 à 19h23

L'Allemagne se déplaçait en République tchèque vendredi 1er septembre, dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2018. Mais, malgré la victoire, les joueurs sont en colère : les supporters auraient chanté des slogans nazis durant la rencontre, rapporte L'Obs.

Une poignée de supporters aurait hué les hymnes nationaux, perturbé une minute de silence organisé en hommage à des dirigeants du football tchèque, chanté des slogans nazis et insulté le jeune joueur de Leipzig, Timo Werner.

Outrés par ces débordements, les joueurs ont refusé d'aller saluer leurs fans à la fin de la rencontre, comme ils le font traditionnellement. "Nous nous démarquons complètement de ça, nous ne voulons rien avoir à faire avec ça. Ce ne sont pas des fans, ce sont des voyous, des hooligans, qu'il faut expulser des stades", s'est indigné le défenseur central Mats Hummels.



La Fédération allemande a soutenu ses joueurs dans leur démarche : "Nous ne tolérerons jamais les slogans fascistes, racistes, insultants ou homophobes. Ensemble, l'équipe nationale, les fans et la Fédération, nous devons nous opposer à ces fauteurs de troubles", a déclaré le président, Reinhard Grindel.

Selon la Fédération, les auteurs des perturbations ne seraient pas des supporters "contrôlés". Ils n'auraient pas acheté leurs billets par le biais de la Fédération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.