"Bougez-vous ou cassez-vous", les supporters de Monaco n'en peuvent plus

"Bougez-vous ou cassez-vous", les supporters de Monaco n'en peuvent plus©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 04 novembre 2018 à 15h10

Monaco a concédé une nouvelle défaite en Ligue 1 sur la pelouse de Reims (0-1). Comme le rapporte l'Équipe, les supporters du club de la principauté ont manifesté leur mécontentement de façon véhémente à l'issue de la rencontre.

Monaco nage en plein cauchemar.

Samedi 3 novembre, le club de la principauté a concédé sa septième défaite de la saison en Ligue 1 à l'occasion de la 12e journée. Défaits à Reims sur un but de Mathieu Cafaro (0-1), les joueurs de Thierry Henry se sont attirés le courroux de leurs supporters. Excédés, les fans asémistes ont scandé, comme le rapporte l'Équipe, un message peu soutenu mais clair : "Bougez-vous ou cassez-vous !" D'après le quotidien, plusieurs cadres de l'effectif sont allés à leur rencontre, dont l'international polonais Kamil Glik et le capitaine colombien Radamel Falcao. Interrogé par un journaliste de beIN Sports après le match, l'international espoir français Samuel Grandsir a déclaré "Ils nous ont dit qu'ils n'allaient rien lâcher."



Arrivé le 13 octobre sur le banc de l'AS Monaco, Thierry Henry n'a pas encore connu la victoire en tant qu'entraîneur. Après une première ratée à Strasbourg (1-2), son équipe a ramené un point de Bruges en Ligue des Champions (1-1), avant d'être accrochée à domicile par une équipe dijonnaise à la peine (2-2) et de tomber sur la pelouse de Reims. Pas de quoi, pour le moment, entamer la cote de popularité du champion du monde 1998 et vainqueur de l'Euro 2000. Comme le rapporte l'Équipe, le meilleur buteur de l'Histoire de l'équipe de France conserve jusqu'à présent la confiance de ses supporters. La situation est néanmoins critique, car le champion de France 2016/2017 reste à quatre points du premier non relégable et n'a plus remporté le moindre match depuis la première journée du championnat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.