Bernard Lacombe éjecté de l'OL !

Bernard Lacombe éjecté de l'OL !©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 27 juin 2017 à 13h50

Entre Gérard Houllier et Bernard Lacombe, Jean-Michel Aulas a tranché. Selon Le Progrès, il a choisi de se séparer de son conseiller historique depuis trente ans.

C'est fini.

L'idylle est terminée entre Jean-Michel Aulas, 68 ans, et Bernard Lacombe, 64 ans. Le président de l'OL et son bras droit travaillaient ensemble depuis trente ans. La rupture netre ce duo historique avait commencé en septembre 2016 à l'arrivée de Gérard Houllier comme conseiller extérieur. Avec Bernard Lacombe, la mayonnaise n'a jamais pris.

Les relations entre les deux hommes ont empoisonné le club cette saison, qui s'est terminé sans trophée et sans qualification en Ligue des champions. "Est-ce que la relation entre Gérard et Bernard Lacombe a été bonne ? Elle a été nulle, avait indiqué Jean-Michel Aulas le 16 mai dernier. "Ça ne va pas perdurer. On va changer".

Le patron de l'OL a tenu parole. Il est passé à l'action quarante jours plus tard et a décidé, a annoncé Le Progrès ce mardi matin, de confier le poste de directeur sportif à l'ancien sélectionneur des Bleus, mettant fin à la carrière si longue et si riche à Lyon de Bernard Lacombe.

Un demi-siècle à l'OL

Né à Lyon et formé à l'OL, Bernard Lacombe joue de 1969 à 1978 dans l'équipe première et marque 149 buts en 258 matchs. Vingt ans plus tard, à l'heure de la retraite, il y revient comme directeur sportif, engagé par le nouveau président du club rhodanien, l'homme d'affaires Jean-Michel Aulas.

De 1996 à 2000, Bernard Lacombe entraîne l'OL. Malgré de bons résultats, il préfère reprendre sa place de directeur sportif avant de devenir conseiller du président. Chargé du recrutement, il est un des grands artisans de la domination lyonnaise sur la Ligue 1 dans les années 2000.

Toutefois, ces dernières années, cet homme de l'ombre était de plus en plus critiqué. Les entraîneurs qui se succèdent trop souvent reprochent à Bernard Lacombe son ingérence. Il dérape en 2013 sur RMC en répondant à une journaliste : "Je ne discute pas avec les femmes de football. C'est comme ça. Qu'elles s'occupent de leurs casseroles et puis ça ira beaucoup mieux".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU