Benzema : Aimé Jacquet donne ses vérités

Benzema : Aimé Jacquet donne ses vérités©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 13 juin 2018 à 13h25

En marge des festivités à l'occasion des 20 ans du sacre de France 98, Aimé Jacquet s'est confié dans les colonnes du Parisien.

Mardi soir, les Français célébraient les héros du Mondial 98 lors d'un match de gala à la Paris La Défense Arena. L'occasion pour les spectateurs et téléspectateurs de revoir sur le terrain Zidane, Barthez, Desailly..., et sur le banc Aimé Jacquet.

À cette occasion l'ancien sélectionneur des Bleus s'est confié au Parisien sur la génération dorée qu'il a entraînée, mais également sur l'équipe actuelle, coachée par son ancien capitaine, Didier Deschamps.



Interrogé sur l'absence de Benzema en équipe de France, Aimé Jacquet a abondé dans le sens de Didier Deschamps. "L'absence de Benzema ? Je la comprends. Cela peut facilement s'expliquer. L'équilibre de la vie de groupe est fondamental. Par exemple, je ne parle jamais d'ajouter les talents, mais de les associer, ce qui est très différent", explique-t-il dans les colonnes du Parisien.

Par ailleurs, Aimé Jacquet avoue avoir été touché par les accusations de racisme dont a été la cible Didier Deschamps. "Toute ma jeunesse, j'ai été entouré de Polonais, de Hongrois... Quand j'étais à Clairefontaine, j'avais mes petits blacks, mes petits nord-africains. Le foot est une réunion de gens aux origines et aux cultures totalement différentes. Je ne comprends pas que l'on ait pu faire cette attaque. Notamment en provenance du monde même du football. Je trouve cela vraiment malsain", dénonce-t-il à Sport24, tout en nuançant tout de même ses propos concernant Karim Benzema. "Je connais à quel point la déception d'un footeux peut être forte et peut pousser certains à des réactions virulentes".

Quant aux chances des Bleus pour le Mondial en Russie qui débute le 14 juin, Aimé Jacquet y croit profondément et les voit "au minimum dans le dernier carré". "On a vraiment un beau matériel. Je suis admiratif de la qualité des joueurs, de cet incroyable éventail offensif. Je me dis qu'avec eux il va forcément se passer quelque chose de formidable", a-t-il affirmé tout en mettant en garde les joueurs. "Attention à ne pas trop pencher vers l'avant, car, en face de nous, on va trouver du répondant".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU