Après la victoire des Bleus au Mondial, douche froide pour le foot amateur ?

Après la victoire des Bleus au Mondial, douche froide pour le foot amateur ?©Wochit

6Medias, publié le lundi 06 août 2018 à 16h20

Après la belle performance de l'équipde de France à la Coupe du monde, le foot amateur attire de nouvelles vocations, seulement il souffre d'un budget toujours trop faible, révèle Le Parisien.

Tous les quatre ans, à l'occasion de la Coupe du monde de football, nombreux sont les joueurs qui se lancent dans le football amateur. Cette année, avec la victoire de l'équipe de France, le nombre d'inscriptions devrait largement augmenter.

Une chance pour ce milieu qui espérait avoir des fonds supplémentaires avec le jackpot touché par la Fédération française de football avec le titre de champion du monde décroché en Russie. Seulement, selon les informations du Parisien, il semblerait que les clubs amateurs soient laissés à l'écart. Sur les 32,5 millions d'euros que la FFF a reçus de la FIFA, il ne devrait pas rester grand-chose pour le football amateur. Les joueurs et le staff ont déjà touché 30% de cette cagnotte pour leur victoire. Une autre grande partie servira à rembourser les frais engagés avant et pendant la compétition, comme l'organisation des matches de préparation, le camp de base ou encore les déplacements. Il ne resterait qu'un seul petit million d'euros.



Une aide exceptionnelle cette année

Une somme loin de pouvoir renflouer les caisses des 18 000 clubs amateurs de France qui regroupent plus de deux millions de licenciés. Lors du Mondial 98 également remporté par les Français, les clubs amateurs avaient reçu une aide de 44 millions d'euros. Mais la compétition avait été organisée en France et les recettes perçues étaient largement supérieures à celles de cette année. La FFF veut tout de même bichonner son cercle amateur. C'est pourquoi elle a décidé, en assemblée générale en juin dernier, de lui accorder une aide exceptionnelle cette année à hauteur de 85 millions d'euros contre 77 millions la saison dernière. Reste à savoir si cette aide importante suffira pour faire face à l'afflux des nouveaux licenciés. Ils devraient être 10% de plus cette saison. "On avait anticipé cette hausse, assure Brigitte Henriques, vice-présidente de la FFF au Parisien. La Coupe du monde va juste renforcer toutes les actions d'accompagnement et d'aide qu'on mène déjà depuis deux mandats (NDLR : depuis l'élection de Noël Le Graët à la présidence en 2011). On connaît très bien les besoins des clubs. Sur les 85 millions d'euros, plus de 50 millions vont dans le Fonds d'aide au football amateur (Fafa) qui finance le matériel, les terrains, les vestiaires, l'achat de véhicules, la formation des dirigeants et des éducateurs". La FFF montre ainsi qu'elle veut prendre soin de ses structures amateurs, passage obligé des futurs champions du monde !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU