Alves : "On aurait dit qu'on était à la cour de récré, en train de se chamailler"

Alves : "On aurait dit qu'on était à la cour de récré, en train de se chamailler"©Media365
A lire aussi

Avec Media365, publié le dimanche 22 octobre 2017 à 23h15

Interrogé par le Canal Football Club, Daniel Alves est revenu sur les petites tensions survenues entre Edinson Cavani et Neymar lors du match PSG - Lyon (2-0), en septembre dernier. Le Brésilien l'affirme : il n'a pas souhaité favoriser son compatriote en lui laissant volontairement tirer un coup-franc.

Ce dimanche, à l'occasion du Clasico, Paris doit faire sans Daniel Alves, laissé aux soins du côté de la Capitale.

Le latéral brésilien était en revanche bel et bien titulaire à l'occasion de la réception de Lyon, il y a un mois. Les Parisiens s'étaient imposés (2-0) mais Edinson Cavani et Neymar s'étaient opposés à deux reprises : pour tirer un penalty (finalement raté par Cavani) et, un peu plus tôt, pour exécuter un coup-franc.



Concernant cette dernière action, les images avaient montré que Daniel Alves s'était emparé du ballon, avant que Neymar ne le prenne et ne tente sa chance. "Je ne suis pas allé lui donner la balle, a contesté l'ancien Turinois lors d'une interview accordée au Canal Football Club. Si tu regardes bien les images, tu verras qu'au début je prends la balle pour aller tirer le coup-franc. A ce moment là, Cavani est arrivé pour me prendre le ballon, et au moment ou j'étais en train de cacher le ballon dans mon dos, Neymar est arrivé par derrière et me l'a volé. (...) L'histoire entre eux, c'est à cause du penalty, rien à voir avec le coup-franc. On aurait dit qu'on était à la cour de récré, en train de se chamailler pour savoir qui allait être le chef du ballon. Je ne suis pas la nounou de Ney, ni la nounou d'Edi, j'ai juste pris le ballon car j'avais envie de tirer. Je suis prêt à me prendre la tête avec n'importe qui si ça me permet de gagner."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Alves : "On aurait dit qu'on était à la cour de récré, en train de se chamailler"
  • des gamins adultes et abrutis qui comme toi regardent
    d'accord glen29

  • certains passent leur temps à déblatérer sur le racisme alors qu'ici nous sommes sur la planète foot

  • pauvre équipe il leur faut quatre vingt quinze minutes un pénalty ou un coup- franc pour gagner c'est une équipe de tarlouze

  • la victoire contre le bayern était un leure ,les allemands voulaient la peau de leur entraineur ...
    Par contre ,les matchs a montpellier ,dijon ,marseille sont révélateurs des gros manques du PSG

  • SUJET SANS INTERET