Les Wolves interdits de supermarché

Les Wolves interdits de supermarché©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le jeudi 02 avril 2020 à 16h12

Les joueurs de Wolverhampton ne doivent pas se rendre au supermarché durant la pandémie de coronavirus.


Confinés durant la pandémie de coronavirus, comme le reste de la population, les sportifs professionnels commencent à trouver le temps long, à l'image du jeune Pedro Neto, cet ailier portugais de 20 ans arrivé chez les Wolves l'été dernier. "C'est très difficile à vivre, parce qu'on est chez nous et qu'on ne peut pas faire ce que l'on aime. Le football tient une grande place dans nos vies", a-t-il confié au site officiel de Wolverhampton. Avant de raconter ses rapports avec ses coéquipiers et son club.

"On essaie de rester en contact sur Whatsapp, poursuit-il. Au club, ils nous disent toujours de rester en sécurité, de ne pas quitter notre domicile et d'essayer aussi d'éviter les supermarchés. Et ils nous ramènent de la nourriture et des autres choses dont on peut avoir besoin, comme ça on n'a pas à sortir. Comme je le disais, c'est difficile à vivre, mais le club nous soutient beaucoup." L'ancien joueur de Braga a aussi révélé que le tennis-ballon lui manquait particulièrement, surtout ses affrontements avec l'un de ses (nombreux) compatriotes au sein de l'effectif du sixième de Premier League, l'ex-Monégasque Joao Moutinho.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.