Tottenham : Mourinho évoque la situation d'Aurier

Tottenham : Mourinho évoque la situation d'Aurier©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le mardi 14 juillet 2020 à 18h40

Ce mardi, en conférence de presse, José Mourinho, l'entraîneur de Tottenham, a fait le point sur son effectif avant d'affronter Newcastle et a évidemment parlé de Serge Aurier, qui a perdu son frère lundi.



Les Spurs ne veulent pas mettre la pression sur Serge Aurier. En effet, alors que le latéral droit ivoirien a perdu son frère Christopher lundi, le club londonien respectera son choix de jouer ou non les prochaines échéances en Premier League. « Bien sûr, Serge Aurier, nous ne savons pas s'il pourra jouer. Vous savez, dans ce genre de moment, le staff et moi ne pouvons que le soutenir. Il faut soutenir une personne qui a vécu un événement familial tragique. A part ça, ce n'est que lui, ses sentiments, chaque personne réagit différemment, a notamment expliqué José Mourinho, en conférence de presse. Parfois, malgré les mêmes émotions, les gens réagissent de façon différente. Donc nous allons respecter la décision de Serge Aurier, nous ne lui mettrons aucune pression et nous verrons cette après-midi. Avant et après l'entraînement, nous aurons une idée de ce qu'il veut faire. »

« Ma critique ne vise pas Manchester City »

Ensuite, le Portugais a été interrogé sur l'épineux cas de Manchester City, qui a vu le TAS rendre un verdict favorable aux Citizens. « La décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) est honteuse. Si Manchester City n'est pas coupable, alors punir le club d'une amende de plusieurs millions est une décision honteuse. S'ils ne sont pas coupables, ils ne doivent pas être punis. Et s'ils sont coupables, ils devraient être bannis de la compétition. Dans tous les cas, cette décision est désastreuse. Je ne dis pas que Manchester City est coupable. Je dis que si vous n'êtes pas coupable, vous ne payez pas d'amende. Vous n'êtes pas punis. Même pas un centime. Je sais que l'argent n'est pas un problème pour eux mais c'est une question de principe. Pourquoi payez-vous 8 ou 9 millions si vous n'êtes pas coupable ? (...) Ma critique ne vise pas Manchester City, je ne suis personne pour les critiquer, je ne suis personne pour savoir s'ils sont coupables. Ma critique s'adresse à ceux qui prennent les décisions », s'est notamment questionné l'entraîneur de Tottenham.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.