Tottenham : Lloris pète les plombs, Mourinho éteint le début d'incendie

Tottenham : Lloris pète les plombs, Mourinho éteint le début d'incendie©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 07 juillet 2020 à 08h44

Habituellement si calme, Hugo Lloris a vu rouge à la mi-temps du match face à Everton lundi. Le gardien français de Tottenham, furieux, s'en est pris à son coéquipier sud-coréen Heung-Min Son. José Mourinho a très vite éteint le début d'incendie.



Il fallait presque remonter au 4 avril 2011, il y a neuf ans, et à sa colère incontrôlable après un match nul entre Lyon et Nice qui fait peut-être encore trembler le vestiaire du stade Gerland pour retrouver trace d'un Hugo Lloris aussi énervé. Pourtant, lundi soir, le gardien français de Tottenham, connu pour son calme à toute épreuve, est sorti de ses gonds à la pause du match opposant les Spurs à Tottenham. Furieux contre son propre coéquipier Heung-Min Son, le gardien des Bleus s'est précipité vers l'attaquant sud-coréen au moment de regagner les vestiaires alors que l'arbitre avait à peine sifflé la fin de cette première période. Plus inhabituel encore de la part de l'ancien Niçois, Lloris semblait vouloir en découdre physiquement avec son partenaire et il a fallu l'intervention de plusieurs joueurs de Tottenham (Lo Celso, Winks et Sissoko) pour réussir à l'éloigner de Son et éviter que la situation ne dégénère vraiment et que les deux coéquipiers n'en viennent aux mains.

Lloris et Son rentrent sur la pelouse et... s'enlacent...



Le retour aux vestiaires a toutefois fait visiblement beaucoup de bien aux deux hommes, qui se sont donné une accolade juste avant que la seconde mi-temps ne reprenne, à la sortie du vestiaire, avant de... s'enlacer à l'issue de la rencontre. « Quand c'est arrivé, ils étaient de dos, je n'ai pas vu ce qu'il s'est passé. Quand je suis arrivé, c'était fini et ils se prenaient dans les bras », a d'ailleurs indiqué après-coup José Mourinho, comme pour désamorcer au plus vite un éventuel début de polémique. Le manager des Spurs a également révélé ce qui avait fait voir rouge Hugo Lloris. « C'est parti d'un tir de Richarlison depuis le côté droit, Hugo a estimé qu'à ce moment du match, nos attaquants devaient donner plus défensivement et il s'est disputé avec Son. » Une altercation qui a amené le Portugais a bien insister sur ce point à la pause. « J'ai tenu à être sûr que mes joueurs sachent que j'étais très content de ça (le comportement défensif des joueurs du secteur offensif), car il n'y avait rien de mal. » Et maintenant, rendez-vous dans neuf ans pour le prochain pétage de plombs de Lloris...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.