Pourquoi il ne faut pas enterrer Tottenham avant sa demi-finale retour contre l'Ajax

Pourquoi il ne faut pas enterrer Tottenham avant sa demi-finale retour contre l'Ajax©Media365

Rémi Farge, publié le mercredi 08 mai 2019 à 08h00

Battu à domicile à l'aller (0-1), Tottenham est condamné à l'exploit pour rallier la finale de la Ligue des Champions. Mais il ne faut surtout pas enterrer les Spurs, capables de renverser l'Ajax Amsterdam sur sa pelouse ce mercredi soir (21h00). Voilà pourquoi.


Parce que l'Ajax est clairement favori... pour une fois !

Depuis le début de la compétition, l'Ajax Amsterdam enchaîne les exploits. Après le Real Madrid, le club ajacide a dominé la Juventus Turin. Lors des deux tours précédents, les hommes d'Erik ten Hag n'étaient pas favoris. Encore moins au moment d'aborder le match retour puisqu'ils avaient été battus par le Real à l'aller, et tenus en échec par la Juve. Déjà, avant le premier match face à Tottenham la semaine dernière, beaucoup d'observateurs avaient fait des Néerlandais les favoris de cette double-confrontation. Le succès acquis en Angleterre ne fait que renforcer ce postulat. Maintenant, la jeunesse dorée de l'Ajax va devoir conclure en étant très attendue. Une autre paire de manches.

Parce que les Spurs ont déjà connu pire retournement de situation

Un but à remonter. Après tout, ce n'est quand même si dur que ça. Surtout que Tottenham a fait bien pire en phase de groupes. Battu par l'Inter Milan et par le FC Barcelone, puis tenu en échec par le PSV Eindhoven, le club londonien ne comptait qu'un point à l'issue des matchs aller, fin octobre. Et contre toute attente, les coéquipiers d'Hugo Lloris ont su se remobiliser pour passer... in-extremis. Une victoire à la 89eme minute contre le PSV, une autre à la 80eme face à l'Inter, et enfin un point décisif glané à Barcelone à la 85eme. Suffisant pour convaincre les plus sceptiques qu'avec les Spurs, tout reste jouable jusqu'à la dernière minute !

Parce que l'Ajax a montré des signes de faiblesse à l'aller

Même si l'Ajax l'a emporté sur la pelouse de Tottenham à l'aller, les coéquipiers de Matthijs de Ligt n'ont pas été aussi éblouissants que lors des matchs précédents en Ligue des Champions. Leur entame de match a été brillante, mais passée la demi-heure de jeu, les Néerlandais ont eu plus de mal à développer leur jeu. « Les gars se sont bien battus, mais nous aurions dû garder plus le ballon en seconde période. Peut-être que nous aurions aussi dû jouer plus calme », avait reconnu Erik ten Hag après la rencontre. L'équipe de Mauricio Pochettino avait donné l'impression de ne manquer que d'un finisseur en attaque pour faire plier son adversaire. Partie remise à ce mercredi soir ? « Après le match aller, nous avons plus d'informations sur eux et ils ont plus d'informations sur nous », répond simplement l'Argentin. En partie faux. Car Tottenham va récupérer Heung-min Son...

Parce qu'avec Son, Tottenham retrouve enfin un buteur

A l'aller, Lucas Moura et Fernando Llorente, chacun dans un style différent, s'étaient beaucoup battu sur le front de l'attaque londonienne. En vain. Sans démériter, le Brésilien et l'Espagnol avaient manqué de la petite dose de talent pour prendre à revers la défense amstellodamoise. C'est là toute la différence avec Heung-min Son. Suspendu à l'aller, l'attaquant sud-coréen sera de retour pour la demi-finale retour. « Tous les joueurs sont importants. Sonny n'était pas là à l'aller, c'est quelque chose qu'il ne peut pas modifier. Il doit rester détendu et calme », a prévenu Mauricio Pochettino en conférence de presse. En quart, l'ancien joueur de Leverkusen avait été redoutable, marquant trois buts sur la double-confrontation contre Manchester City.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.