De l'alcool et de la cocaïne au stade de Tottenham

De l'alcool et de la cocaïne au stade de Tottenham©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le jeudi 20 septembre 2018 à 23h38

Livré en retard, le stade de Tottenham est au cœur de nouvelles critiques : les ouvriers y auraient consommé de l'alcool et de la cocaïne.

Habitué aux succès à répétition depuis plusieurs années, Tottenham vit un début de saison compliqué. Sur le terrain, les Spurs restent sur trois défaites consécutives. En dehors, le futur stade de l'équipe d'Hugo Lloris est en retard. Il aurait du être inauguré ce week-end mais pour l'instant, personne ne sait quand les hommes de Mauricio Pochettino pourront y jouer. Si les systèmes de sécurité ont d'abord été pointés du doigts, la raison serait beaucoup plus sombre.

Stade innovant et débordement


L'arène qui est entrain de voir le jour au nord de Londres est quasiment unique en Europe. Hyper-moderne mais implantée à l'endroit de White Hart Lane, elle nécessite un travail titanesque. Et la gestion de la main d'oeuvre serait à l'origine des retards. Plus qu'une mauvaise organisation, de graves dérives auraient été observées sur le chantier. Selon Construction News qui a consacré un dossier sur ces travaux, les conditions de travail n'y étaient pas bonnes. « Il y avait des travailleurs qui n'était pas en état de travailler, la première chose qu'ils faisaient en arrivant, c'était boire des bières. D'autres prenaient de la cocaïne dans les toilettes. » révèlent certaines personnes. Au plus gros des travaux, 4 000 personnes cohabitaient sur le chantier. Un nombre trop important pour que l'ordre soit maintenu. Pour la fin des travaux, des tests d'alcoolémie et de consommation de drogues sont réalisés par les sous-traitants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.