Angleterre : Rose raconte le racisme quotidien qu'il subit

Angleterre : Rose raconte le racisme quotidien qu'il subit©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le lundi 03 août 2020 à 23h55

Dans un podcast, Danny Rose, le latéral gauche de Newcastle, est revenu sur le racisme qu'il subit au quotidien depuis l'âge de 15 ans.



Touché par le racisme au quotidien depuis ses 15 ans, Danny Rose s'est livré sur le sujet dans un podcast intitulé Second Captains. « Je me sens gêné de me plaindre. (...) Quand vous voyez l'incident aux Etats-Unis, où un homme noir a perdu la vie aux mains de personnes censées protéger et servir », a commencé par expliquer l'Anglais, qui a ensuite raconté des anecdotes sur le racisme qu'il a subi. « J'ai été arrêté par la police la semaine dernière, ce qui est un phénomène régulier chaque fois que je retourne à Doncaster, d'où je viens. À chaque fois c'est : "Cette voiture est-elle volée ? Où avez-vous cette voiture ? Que faites-vous ici ? Pouvez-vous prouver que vous avez acheté cette voiture ?" Cela se produit depuis que j'ai 18 ans, depuis que je conduis. Et vous sachez qu'à chaque fois que ça arrive, je ris simplement parce que je sais d'où ça vient », a notamment raconté le joueur actuellement prêté à Newcastle.

« Le genre de choses que je dois supporter »

Après cette première histoire, Rose a enchaîné avec une seconde mettant également en lumière le racisme quotidien qu'il subit. « Une des dernières fois que j'ai pris le train, je suis monté avec mes bagages et aussitôt la contrôleuse m'a dit : "Tu sais que c'est la première classe ?" Je dis : "Ouais, et alors ?" Et ils me disent : "Eh bien, laissez-moi voir votre billet alors." Alors, j'ai montré mon billet à la dame et, ce n'est pas un mensonge, deux blancs ont marché dans le train juste après moi et elle n'a rien dit, s'est souvenu le latéral gauche. J'ai demandé : "Eh bien, n'allez-vous pas demander leurs billets ?" Et elle a répondu : "Oh, eh bien, non, je n'ai pas besoin." (...) Pour moi, c'est du racisme. C'est le genre de choses que je dois supporter. C'est la vie quotidienne pour moi. » Pour autant, l'intéressé sait pertinemment que la situation est pire ailleurs, comme aux Etats-Unis.

« Cela fait 15 ans que cela arrive... »

Interrogé sur la mort de George Floyd et le mouvement « Black Lives Matter », le joueur prêté par Tottenham a semblé fataliste par rapport au futur. « Il n'y a jamais eu d'incident aussi dévastateur que ce qui s'est passé aux Etats-Unis avec le décès de George Floyd. C'est l'une des choses les plus importantes que j'ai vu dans le monde, mais des choses se sont produites dans le passé et après un mois ou deux, les activités sont redevenues normales. Je ne comprends plus ce que je peux faire ou à qui je peux me plaindre. Cela m'est arrivé quand j'avais 15 ans et maintenant, j'ai 30 ans. Cela fait 15 ans que cela arrive sur et hors du terrain et il n'y a aucun changement », a fini par déclaré Rose, visiblement impuissant par la tournure des événements.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.