Premier League : José Mourinho attaque le manque de classe de Manchester City

Premier League : José Mourinho attaque le manque de classe de Manchester City©Media365

Benjamin Tichit, publié le dimanche 19 août 2018 à 14h55

Ce samedi, José Mourinho a été interrogé sur la série documentaire diffusée par Amazon sur la fin de saison dernière de Manchester City. L'entraîneur de United n'a pas hésité à attaquer son voisin qui a selon lui manqué de classe.

Ce samedi, José Mourinho a réagi au premier épisode de la série documentaire sur la fin de saison dernière de Manchester City, «All Or Nothing » (« Tout ou rien » en français). L'entraîneur portugais a avoué ne pas avoir vu le premier épisode, dévoilé cette semaine sur Amazon Prime, mais cela ne l'a pas pour autant empêché de critiquer le programme. Dans ce premier épisode, le documentaire aborde notamment le derby mancunien en fin de saison où les Citizens auraient pu remporter le titre. « Je pense que vous pouvez avoir un film fantastique, qui respecte les autres. Vous n'avez pas besoin d'être irrespectueux » a expliqué le coach à la presse britannique. Le Portugais fait référence aux t-shirts, dévoilés dans le documentaire, préparés par Manchester City. En effet, le club coaché par Pep Guardiola avait prévu des t-shirts avec écrit « Nous l'avons fait le jour du derby » car le club pouvait remporter le titre de champion d'Angleterre ce jour-là (ndlr: les Citizens menaient 2-0 à la pause, mais ont perdu 3-2 à la fin du match).

Mourinho : « Vous ne pouvez pas acheter de la classe »


José Mourinho n'a pas vu ce documentaire, mais il a donc eu vent de ces t-shirts qu'il n'a pas du tout apprécié. « Je ne l'ai pas vu, mais je sais certaines choses sur ce film. Ma réaction est que si vous êtres un club riche, vous pouvez acheter des grands joueurs, mais vous ne pouvez pas acheter de la classe. C'est ma première réaction » a réagi le Portugais à la presse britannique. L'entraîneur de Manchester United a également appris qu'il apparaissait dans le documentaire et souhaite en profiter. « Ma deuxième réaction est que, parce que je suis dans le film, je pourrais demander une redevance, a-t-il expliqué avec humour avant de poursuivre, toujours dans le même ton. Vous savez, un film sans moi ne se vend pas autant. J'avais besoin d'être là. Mais, s'ils m'envoient un des t-shirts (voir au-dessus) qu'ils avaient dans le tunnel quand nous avons joué chez eux, j'abandonnerais ces redevances ».

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU