Manchester United : Greenwood et les Red Devils, c'est fini

Manchester United : Greenwood et les Red Devils, c'est fini©Panoramic, Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le lundi 21 août 2023 à 17h08

Ce lundi, Manchester United a publié un communiqué annonçant la fin de contrat de Mason Greenwood. Accusé de tentative de viol en février 2022 par son ancienne petite amie et malgré l'arrêt des poursuites, l'Anglais n'évoluera plus sous le maillot des Red Devils.



Mason Greenwood n'a plus joué avec le maillot de Manchester United depuis le 22 janvier 2022 à l'occasion d'une victoire contre West Ham en Premier League. Le jeune Anglais n'évoluera certainement plus avec avant bien longtemps si ce n'est plus jamais. Ce lundi, les Red Devils ont publié un communiqué dans lequel ils officialisent la fin de contrat de l'ailier droit alors que son bail courrait jusqu'en 2025. La raison ? Greenwood a été arrêté en janvier 2022 après la diffusion sur les réseaux sociaux de photos et vidéos montrant une femme avec le visage en sang et des contusions partout sur le corps. Le joueur avait également été accusé par la même personne de tentative de viol et d'agression pour des faits prétendument commis en 2021 ainsi que de comportement de contrôle et de coercition. Les poursuites judiciaires à son encontre ont été abandonnées en février 2023 par la police du Greater Manchester. Cette dernière a stipulé, dans son communiqué, que l'Anglais de 21 ans « qui avait été arrêté et poursuivi dans le cadre d'une enquête ouverte en janvier 2021, ne faisait plus l'objet de poursuites criminelles ».


Depuis cette annonce, les Red Devils avaient lancé une enquête interne au sujet de l'international britannique (une sélection). Celle-ci est désormais terminée. D'après le club, ces investigations ont « confirmé que Mason n'avait pas commis les infractions pour lesquelles il avait été inculpé à l'origine ». Restait à connaître la position de Manchester United à propos d'une éventuelle réintégration dans l'effectif et des retombées à la suite de toute cette affaire. « Comme Mason le reconnaît publiquement aujourd'hui, il a commis des erreurs dont il assume la responsabilité », précise le communiqué tout en confirmant que le club avait choisi de se séparer de son joueur arrivé en 2019. « Toutes les personnes impliquées, y compris Mason, reconnaissent qu'il est difficile pour lui de reprendre sa carrière à Manchester United. Il a donc été convenu d'un commun accord qu'il serait plus approprié pour lui de le faire loin d'Old Trafford et nous allons maintenant travailler avec Mason pour parvenir à ce résultat. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.