Man Utd : Le propriétaire de Nice intéressé

Man Utd : Le propriétaire de Nice intéressé©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 24 novembre 2022 à 15h36

Alors que Manchester United est aujourd'hui à vendre, Jim Ratcliffe, le richissime propriétaire anglais de Nice, est candidat au rachat.



Il est l'un des hommes les plus riches de Grande-Bretagne, avec une fortune aujourd'hui estimée à 15 milliards de livres (17,4 milliards d'euros). Et Jim Ratcliffe, qui a fêté le mois dernier ses 70 ans, a un rêve, qui ne date pas d'hier : racheter Manchester United. Le natif de Failsworth, à moins d'une demi-heure d'Old Trafford en voiture, a racheté l'OGC Nice à l'été 2019, avec qui il compte rivaliser avec le PSG, et il a essayé d'en faire de même avec Chelsea à l'intersaison, avant que les Blues ne soient vendus au businessman américain Todd Boehly. Mais le fondateur d'INEOS a aussi manifesté son intérêt pour les Red Devils en août. Et le club de son enfance, qui vient de libérer Cristiano Ronaldo, est aujourd'hui à vendre...

"Le conseil d'administration envisagera toutes les alternatives stratégiques, y compris un nouvel investissement dans le club, une vente ou d'autres transactions impliquant la société, a-t-on appris mardi soir dans un communiqué de la famille Glazer, qui détient MU depuis 2005. Le processus est conçu pour renforcer la croissance future du club, avec l'objectif ultime de positionner ce club afin de capitaliser sur les opportunités à la fois sur le terrain et sur le plan commercial. Nous évaluerons toutes les options afin de nous assurer que nous servirons au mieux nos supporters et que Manchester United maximise les opportunités de croissance significative à portée du club aujourd'hui et à l'avenir."

Il ne veut pas surpayer

D'après le Telegraph, Ratcliffe va donc revenir à la charge, mais il ne compte pas agir avec passion, et craint de surpayer un club pour lequel la famille Glazer réclamerait au moins 5 milliards de livres (5,8 milliards d'euros). Et si les autres investisseurs qui étaient aussi candidats au rachat de Chelsea devraient également tenter leur chance, QSI (Qatar Sports Investments), qui a racheté le PSG en 2011, ne veut pas acquérir Manchester United. Un refus catégorique selon le quotidien anglais, alors que le club parisien envisagerait prochainement d'ouvrir son capital, comme l'a expliqué le président Nasser Al-Khelaïfi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.