Angleterre : Eriksson revient sur un accrochage avec Ferguson

Angleterre : Eriksson revient sur un accrochage avec Ferguson©Media365

Mathieu WARNIER : publié le dimanche 13 octobre 2019 à 22h10

Ancien sélectionneur de l'Angleterre, Sven-Goran Eriksson s'est confié sur un affrontement verbal qu'il a pu avoir avec Sir Alex Ferguson avant la Coupe du Monde 2006 et les menaces que le manager de Manchester United a pu lui lancer.

C'est une anecdote savoureuse que Sven-Goran Eriksson a confié au quotidien britannique The Times. Alors sélectionneur de l'Angleterre en vue de la Coupe du Monde 2006, le Suédois a inclus Wayne Rooney dans sa liste de 23 alors que l'attaquant de Manchester United souffrait d'une fracture d'un métatarse depuis un match face à Chelsea peu avant le début du tournoi organisé en Allemagne. Ayant appris la nouvelle, l'entraîneur des Red Devils Sir Alex Ferguson a alors pris son téléphone pour s'expliquer directement avec Sven-Goran Eriksson mais, selon la confidence du technicien suédois, la discussion a tourné à l'affrontement entre les deux hommes.



Selon l'ancien sélectionneur anglais, l'historique manager de Manchester United n'aurait pas hésité à le menacer de mort. « Avec Sir Alex Ferguson, ce qui était incroyable, c'est qu'il était sept heures du matin voire plus tôt encore. Quand il était en colère, ce n'était jamais 'Allo Sven, comment allez-vous ?'. C'était directement des cris. J'ai cru qu'il allait me tuer, a confié Sven-Goran Eriksson. Il a dit : 'Je vais vous tuer, vous êtes fini'. Mais, comme je représentais l'Angleterre, il me fallait faire face. Quand on vous dit 'Ne sélectionnez pas Rooney car je vais vous tuer'... J'ai répondu : 'Allez vous faire voir, qu'est-ce qui cloche avec vous ?'. Et il ne cessait pas de crier et rien n'avait de sens. C'est pour ça que je lui ai dit : 'Alex, je vais prendre Rooney. Maintenant, passez de bonnes vacances et au revoir.' » Reste que Wayne Rooney a été décevant pendant cette Coupe du Monde, tout comme la sélection anglaise éliminée en quarts de finale aux tirs au but par le Portugal après avoir vu l'attaquant mancunien prendre un carton rouge. Quelques semaines plus tard, Sven-Goran Eriksson a quitté son poste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.