Manchester City : Guardiola dresse déjà le bilan !

Manchester City : Guardiola dresse déjà le bilan !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT : publié le lundi 22 juin 2020 à 09h31

Alors que son équipe peut encore mathématiquement priver Liverpool du titre, Pep Guardiola dresse déjà le bilan de la saison. L'entraîneur espagnol de Manchester City a même déjà l'esprit au prochain exercice.

Certes, il faudrait un miracle, pour ne pas dire un tremblement de terre. Toutefois, avec 23 points de retard sur Liverpool à neuf journées de la fin de la saison de Premier League et avec un match en moins pour les Citizens (à disputer lundi soir face à Burnley) par rapport aux Reds, Manchester City peut encore espérer coiffer l'équipe entraînée par Jürgen Klopp au poteau. Mathématiquement, c'est encore possible en tout cas. Surtout si, comme cela a été le cas dimanche dans le derby contre Everton (0-0), le leader commence à laisser traîner des points en route. Possible, mais visiblement pas pour Pep Guardiola. Alors que le championnat n'est pas terminé ni le champion encore désigné, l'entraîneur espagnol de City dresse déjà le bilan et tire les premiers enseignements, en espérant justement que ses joueurs sauront retenir la leçon de cette saison manquée dans la mesure où Liverpool a pratiquement le titre en poche. « J'espère que nous saurons tirer des enseignements, a reconnu Guardiola avant de recevoir Burnley lundi soir (21h00). Nous pouvions apprendre dès le début de la saison, quand nous avons gagné le Community Shield contre Liverpool. Nous avons perdu des points que nous ne pensions pas perdre, peut-être que cela aurait pu nous aider, je ne sais pas. »

Guardiola : « Nos adversaires seront plus forts »

Le pire, c'est que pour l'ancien joueur du Barça, déjà penché sur le prochain exercice, ce qui attend son équipe s'annonce encore plus coriace. Guardiola est en effet certain que le niveau de l'adversité sera encore plus relevé la saison prochaine. Et ce pour plein de raisons qu'il a commencé à énumérer dimanche devant la presse. « Je pense que nos concurrents seront plus forts. Liverpool restera l'équipe solide qu'elle est. Je pense que nous allons voir Chelsea investir sur le marché des transferts. Nous avons vu pendant la dernière période comment Manchester a fait des progrès. Et Tottenham va récupérer beaucoup de joueurs blessés, comme Harry Kane, Heung-ming Son et d'autres joueurs. Avec José Mourinho, ils peuvent compter sur un manager expérimenté. Arsenal aura passé plus de temps sous la coupe de Mikel Arteta et Leicester, vous connaissez déjà. Tous nos adversaires seront plus forts. » Le manager de City ne se dit pas surpris toutefois, dans la mesure où il a le sentiment que c'est devenu de plus en plus compliqué de dominer. Et si le doublé signé en 2019 avec un deuxième sacre consécutive ne date que d'un an, Guardiola a l'impression qu'il remonte déjà à bien loin... « Chaque saison, toutes les équipes sont de plus en plus fortes et cela devient de plus en plus difficile (...)
Je l'ai dit plusieurs fois : nous avons été les premiers à conserver le titre depuis onze ans, cela montre à quel point c'est difficile de le faire. » Quant à enchaîner trois titres de plus, l'Espagnol n'y pense même plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.