Manchester City : Avec Grealish, Guardiola cherche la bonne formule

Manchester City : Avec Grealish, Guardiola cherche la bonne formule©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mardi 19 octobre 2021 à 17h00

Avant d'affronter Bruges en Ligue des Champions ce mardi, Pep Guardiola, l'entraîneur de Manchester City, a évoqué les premiers mois de Jack Grealish, sa recrue phare de l'été.



Avec Jack Grealish, Pep Guardiola tâtonne encore. Arrivé d'Aston Villa pour environ 120 millions d'euros cet été, l'international anglais réalise pour le moment un début de saison mitigé sur le plan des statistiques. Après dix matchs disputés toutes compétitions confondues sous le maillot des Citizens, principalement dans le rôle d'ailier gauche, le nouveau numéro 10 du club anglais compte actuellement deux buts et deux passes décisives à son actif. Conscient de la différence de niveau et d'attente entre les Villans et les champions d'Angleterre en titre, Guardiola ménage pour le moment sa recrue phare de l'été dernier. Avant de se déplacer en Belgique ce mardi pour affronter Bruges en Ligue des Champions (18h45), l'entraîneur catalan s'est tout de même exprimé en conférence de presse sur le milieu de terrain offensif anglais de 26 ans, qui fut l'une des révélations l'an dernier en Premier League.

« Il a été excellent jusqu'à présent »

« Nous avons parlé avec lui de ce qu'il doit faire lorsqu'il n'est pas avec le groupe : manger, se reposer, dormir, vivre 24 heures sur 24 juste pour son métier. Il a été excellent jusqu'à présent. À part le dernier match contre Burnley, il a joué toutes les rencontres, à un bon niveau.Je suis sûr qu'il va s'améliorer, a notamment expliqué Guardiola au sujet de Grealish face à la presse. (...) Je dois encore trouver sa meilleure position. Les matchs qu'il a joués, il les a bien joués. Lorsqu'il est concentré sur ce que nous devons faire dans le jeu, sur et en dehors du terrain, il est fort, son poids et sa masse graisseuse sont parfaits. Je pense que sa mentalité est la bonne, j'espère que nous pourrons l'aider. C'est la première fois qu'il joue tous les trois jours, c'est un rythme différent, nous jouons 11 mois tous les trois jours. C'est un bon défi pour lui. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.