José Mourinho ironise sur les sanctions contre Manchester City

José Mourinho ironise sur les sanctions contre Manchester City©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber : publié le dimanche 16 février 2020 à 22h10

José Mourinho a été interrogé ce dimanche sur les sanctions de l'UEFA contre Manchester City. Dans son style qui ne manque pas de piquant, l'entraîneur de Tottenham a parfaitement manié l'ironie.



Si l'avenir de Manchester City s'est considérablement assombri avec les récentes sanctions de l'UEFA, son passé récent n'est pas indemne non plus. Alors que certains médias parlent d'une possible déduction de points, certains observateurs du football anglais imaginent déjà une modification du palmarès de la Premier League. C'est notamment le cas du Daily Mail qui a évoqué une possible sanction rétro-active et donc un potentiel retrait du titre remporté par les Skyblues en 2014.

"Je n'ai pas perdu une seule minute à analyser ce que l'UEFA et la FIFA doivent analyser."

Interrogé sur le sujet, José Mourinho a répondu avec son habituelle ironie. Certainement de bonne humeur après la victoire de Tottenham à Aston Villa (2-3), le Portugais a répondu avec malice à la question d'un journaliste. L'actuel entraîneur des Spurs s'est même déjà imaginé une ligne à son palmarès. Un souhait qui ne sera peut-être pas exaucé mais qui a au moins le mérite de faire sourire. "Je n'ai pas perdu une seule minute à analyser ce que l'UEFA et la FIFA doivent analyser. Sinon, je vais demander si l'équipe qui a terminé deuxième en 2018 est sacrée championne. Ca serait intéressant de le savoir."  A l'époque, c'est son Manchester United qui avait obtenu le titre honorifique de vice-champion d'Angleterre. Avec 81 points, la formation emmenée par José Mourinho avait terminé la saison à 19 unités du champion. Un écart que The Special One semble vouloir être annulé.

"On voit que la Premier League est dure."

Après cette touche d'humour, l'entraîneur portugais a évoqué la course à la Ligue des Champions dans laquelle est impliquée Tottenham. Il a précisé que le fait que la cinquième place puisse être qualifiable pour la C1 ne changeait pas grand chose pour lui. "Je ne pense pas à la quatrième ou à la cinquième place, je pense juste à faire de notre mieux. Plus on prendra de points, mieux on sera classé. " Il a aussi précisé que la bataille allait être rude avec de nombreux prétendants. "On voit que la Premier League est dure. Il ne faut pas parler de la cinquième place. Wolverhampton, Sheffield, Manchester United, Arsenal, Everton, tout le monde regarde le classement en se disant que c'est possible. Et tout est possible." En Angleterre, l'avenir est indécis pour de nombreuses équipes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.