Angleterre : Quand Liverpool pense aux travailleurs surexploités

Angleterre : Quand Liverpool pense aux travailleurs surexploités©Media365

Marie Mahé : publié le vendredi 08 novembre 2019 à 11h00

Pour dénoncer les travailleurs surexploités, Liverpool a refusé les chambres proposées par la FIFA et le Qatar, pour le prochain Mondial des clubs.



Liverpool a des principes et a tenu à le faire savoir. Ce mercredi, le club de la Mersey a refusé les chambres proposées par la FIFA et le Qatar pour le Mondial des clubs (11 - 22 décembre). Avec ce geste, même si les chambres s'annonçaient particulièrement classes dans un palace construit sur une île artificielle, les Reds pensent tout simplement aux travailleurs surexploités. Les dirigeants du club anglais ont voulu dénoncer les conditions de travail insoutenables dans lesquelles ils se trouvaient, quand ils ont construit cet édifice. Cette décision fait également suite à une enquête menée en 2018 par « The Guardian ». Le quotidien britannique affirmait notamment que les gardiens de l'hôtel étaient payés moins de 10 euros par jour, pour 12 heures de travail, sous des températures pouvant dépasser les 45°C.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.