Harry Maguire sur le billet de 50 livres ?

Harry Maguire sur le billet de 50 livres ?©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le mercredi 17 octobre 2018 à 09h54

Alors que la Banque d'Angleterre cherche un nouveau design pour les billets de 50 livres, une pétition plaide la cause d'Harry Maguire.

Le parcours de la sélection anglaise à la Coupe du Monde 2018 a marqué les esprits. Les hommages avaient été nombreux. Et dès que l'occasion le permet, l'humour "british" en profite pour remettre la quatrième place anglaise sur le devant de la scène. Récemment, la Banque d'Angleterre a fait un appel à la population afin de trouver la personnalité qui aura l'honneur d'apparaître sur le nouveau billet de 50 livres sterling. Il n'en fallait pas plus. Si une pétition proposant Margaret Thatcher a atteint les 11 000 signatures, une autre bien plus surprenante a plus de 15 000 soutiens. Elle concerne Harry Maguire. Et elle a le soutien de certains joueurs internationaux.



Le défenseur avait été une des révélations anglaises de la compétition. Le joueur de Leicester City était devenu un titulaire indiscutable alors qu'il n'avait que 5 sélections avant le début de la campagne russe. Du haut de ses 25 ans il avait été impliqué sur un but en phase de poules et avait marqué lors du quart de finale contre la Suède. Pour le remercier de ses services, l'humoriste Jonny Sharpes a proposé de l'ériger en symbole national sur le billet de 50 livres. Mais pas dans sa position de buteur... L'image choisi provient d'un moment de détente durant la compétition où le natif de Sheffield s'amuse dans la piscine sur une licorne gonflable. Et la justification semble évidente "Aucun billet ne montre un demi-finaliste de la Coupe du Monde flottant sur une créature mythique. Dans l'intérêt de ramener la coupe du Monde à la maison, qui serait plus approprier qu'Harry Maguire sur une licorne gonflable pour figurer sur le plus gros billet de la monnaie britannique ?" Il ne vaut mieux pas savoir ce qui aurait été proposé en cas de titre mondial...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.