Bleus : Ilann Meslier, prêt à évoluer chez les A ?

Clément Pédron, Media365, publié le samedi 28 janvier 2023 à 13h34

Le gardien de Leeds et des Bleuets est revenu sur l'évolution de sa carrière au cours d'une interview accordée au journal l'Équipe. Le Morbihannais a évoqué ses ambitions et notamment son envie d'être le gardien de l'Équipe de France A.

Après l'annonce de la retraite internationale d'Hugo Lloris et de Steve Mandanda, Didier Deschamps va devoir renouveler presque tous ses gardiens au sein de son effectif. Exit donc les portiers de Tottenham et Rennes et bonjour à la jeunesse. Pour le moment, Mike Maignan s'apparente à être le prochain gardien titulaire de l'Équipe de France. Néanmoins, il subsiste encore un doute sur sa capacité à revenir à court terme, en raison de l'évolution de sa blessure (lésion du muscle soléaire de la jambe). Le Milanais actuellement sur la touche, Didier Deschamps doit envisager d'autres solutions comme Alban Lafont (FC Nantes), Alphonse Areola (West Ham), Brice Samba (Lens). Mais il y en a un qui ne faut pas oublier non plus : Ilann Meslier. Le gardien, formé au FC Lorient, a quitté définitivement les Merlus en août 2020, dans l'anonymat, pour rejoindre Leeds (Premier League). Depuis la saison 2020-2021, le portier de 22 ans est le dernier rempart le plus sollicité d'Europe. À l'occasion d'une interview accordée à l'Équipe, le Morbihannais est revenu sur son parcours et notamment son premier match, alors en Championship à Hull City : « C'était un terrain bourbier, c'était le football anglais tel qu'on le perçoit, avec duels, intensité. J'étais dans le bain direct. Ça donne ce que je suis aujourd'hui. Je fais beaucoup plus d'arrêts, je suis plus décisif. Dans le duel aérien, je ne suis plus du tout le même non plus. Maturité, langage corporel, communication avec mes partenaires, tout a changé.Dans le un-contre-un, je fais plus peur aux attaquants. »


Meslier : « Mon niveau peut me permettre d'être appelé » 

Garçon naturel, simple et chaleureux, Illan Meslier a convenu qu'il manquait de visibilité en France, du fait de son départ tôt du Morbihan pour l'Angleterre. Pourtant, ses performances chez les Bleuets, où il compte 11 sélections, ne passent pas inaperçues. En juin 2021, au Télégramme, le natif de Lorient indiquait qu'il « n'arrivait pas encore à s'imaginer en Équipe de France A. » Alors quid d'aujourd'hui ? « Dix-huit mois plus tard, oui, admet le portier. Le niveau que j'affiche maintenant pourrait me permettre d'être appelé. J'ai acquis de l'expérience en sélection, en Premier League. À la question « qu'est-ce qui vous fait dire que vous pouvez avoir le niveau », il répond : « Mes performances depuis le début de saison en club, en sélection. Avec les retraites d'Hugo (Lloris) et Steve (Mandanda), deux grandes légendes du foot français, forcément, il y a des places qui se libèrent. Je pense que je m'en rapproche petit à petit. [...] Je suis conscient (qu'une sélection), ça passe par des performances. » Malgré une forte concurrence à ce poste, Ilann Meslier a confié « espérer faire partie de la discussion ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.